Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de la place de l’infirmier sapeur-pompier au sein d’un dispositif médecin correspondant SAMU en Haute-Corse : étude descriptive juillet 2016 - mars 2018

Résumé : Introduction :
En matière d’urgences pré-hospitalières, deux philosophies s’affrontent, le « scoop and run » issu des pays anglo-saxons basé sur la prise en charge par des paramédicaux permettant un transfert rapide vers les structures hospitalières et le « stay and stabilize » d’inspiration française acheminant une équipe complète au près du patient.
En Haute-Corse un dispositif mettant en synergie des Infirmiers Sapeurs-Pompiers (ISP) protocolés par des Protocoles Infirmiers de Soins d’Urgences (PISU) et des Médecins Correspondant SAMU a été mis en place en juillet 2016 afin de pallier la baisse de la démographie médicale dans une zone rurale et ayant pour objectif une meilleure prise en charge des urgences pré-hospitalières dans une région dite « blanche ».
Matériel et méthode :
L’objectif de cette thèse était d’apprécier l’apport d’un ISP protocolé dans un dispositif MCS et de discuter de la para-médicalisation primaire dans le cadre de protocoles préétablis et validés au sein des urgences pré-hospitalières. Pour répondre à cette question, nous avons inclus toute les interventions réalisées par le dispositif du 18 juillet 2016 au 27 mars 2018 et recueillis les informations suivantes : la date de l’intervention, le temps de trajet de l’ISP, la médicalisation secondaire ou non par un MCS ou une équipe du SMUR, leur temps de trajet respectif, la mise en place de PISU et leur nature, la prescription de thérapeutique par le médecin régulateur, la télétransmission d’ECG.
Résultats :
1280 interventions réalisées par les ISP de la période de juillet 2016 à Mars 2018 ont été recensées dans la micro-région de la Casinca et de la Costa Verde en Haute-Corse. Le délai d’intervention des ISP était significativement inférieur au délai d’intervention des MCS 13 minutes contre 19 minutes (p=0,0007) et du SMUR 14 minutes contre 1heure et 7 minutes (p<0,0001). 68% des interventions ont été réalisées uniquement par les ISP. Au total 749 interventions ont nécessité la mise en place d’un PISU avec un taux de médicalisation statistiquement supérieur à une intervention où aucun PISU n’avait été mis en place OR= 2,5902 IC95% [1,8132 ;3,7000] (p<0,0001). Les PISU les plus utilisés sont les PISU VVP et DOULEUR avec un taux de médicalisation statistiquement plus élevé lors de la mise en place du PISU VVP OR=2,5902 IC95% [1,8132 ; 3,7000], p<0,0001. Une intervention sur trois a nécessité la télétransmission d’un ECG avec un taux de médicalisation secondaire de l’ordre de 53%. Le médecin régulateur est intervenu 199 fois soit 15,55% du nombre total des interventions et plus fréquemment lorsqu’ un PISU était mis en place que lors des interventions sans PISU OR=1,9454 IC95% [1,3986 ;2,7059], p<0,0001.
Conclusion :
L’intervention des Infirmiers Sapeurs-Pompiers dans ces situations est possible et semble bénéfique. Elle permet une diminution du délai de prise en charge et la reconnaissance de situations cliniques par l’infirmier le conduisant à la mise en place de Protocoles Infirmiers de Soins d’Urgences avec initiation rapide de thérapeutiques actives. Ce dispositif nécessite une étroite collaboration entre le médecin régulateur du SAMU et les ISP. Les résultats obtenus sont encourageants et laissent entrevoir une réponse à la désertification médicale du monde rural en matière de prise en charge pré-hospitalière.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [24 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01983623
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Wednesday, January 16, 2019 - 3:58:08 PM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 6:50:40 PM

File

2018NICEM147.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01983623, version 1

Citation

Tiphaine Medori. Évaluation de la place de l’infirmier sapeur-pompier au sein d’un dispositif médecin correspondant SAMU en Haute-Corse : étude descriptive juillet 2016 - mars 2018. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-01983623⟩

Share

Metrics

Record views

64

Files downloads

135