Représentations et gestion des traitements par opioïdes forts : vision croisée des patients et des infirmiers. Les patients

Résumé : Introduction :
Améliorer le traitement des douleurs intenses chez les patients douloureux chroniques cancéreux et non cancéreux constitue un enjeu majeur pour leur qualité de vie. Bien que les molécules pour y parvenir soient disponibles, les opioïdes forts ont toujours mauvaise presse. L’objectif de cette étude est d’étudier les représentations et leurs conséquences sur la gestion des opioïdes forts chez les patients. En parallèle, Anthony Dupont réalise la même étude chez les infirmiers.
Méthode :
Une étude qualitative par entretiens semi-dirigés a été menée jusqu’à saturation des données auprès de patients sous opioïdes forts des Alpes-Maritimes et de l’Hérault, sélectionnés grâce à un réseau de connaissances. Les thèmes abordés par le guide d’entretien étaient les représentations, les connaissances, la gestion du traitement par opioïdes forts au quotidien, son suivi et les interactions avec les soignants.
Résultats :
Seize patients de profils différents ont été interrogés de juillet 2017 à Aout 2018. Leurs représentations des opioïdes forts tournent autour de la drogue, l’antalgie, les maladies graves et la mort. Leur vécu depuis l’instauration du traitement est à la fois positif avec un grand soulagement mais également source de peurs relatives à la dépendance, l’accoutumance, la maladie à l’origine des douleurs et à la fin de vie. Chez certains, les ressentis négatifs entrainent des freins à la prise des interdoses malgré une relation de confiance envers le corps médical et une bonne connaissance des modalités de prise de leur traitement par opioïdes forts. Les patients expriment parfois des lacunes de la part des intervenants concernant leur traitement aux opiacés : des médecins indisponibles et frileux, des pharmaciens réticents et peu accommodants, des infirmiers quelquefois en retrait. Ils apprécieraient davantage d’écoute, d’échanges et d’informations aux sujet des morphiniques.
Discussion :
Les représentations des opioïdes forts chez patients sous traitement constituent un obstacle à leur soulagement. Le même constat apparait chez les infirmiers (après triangulation des résultats de thèse d’Antony Dupont) et chez les médecins après analyse de la littérature. Une intensification de l’éducation thérapeutique et une information écrite davantage axée sur les peurs des patients leur permettraient de se dégager de ces mythes. En amont, une meilleure formation ainsi que des outils intuitifs destinés aux soignants sont à envisager. Une application numérique pour les soignants et patients ainsi qu’un « carnet de douleur » sont actuellement en projet.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [108 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01993104
Contributor : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Submitted on : Thursday, January 24, 2019 - 5:34:14 PM
Last modification on : Thursday, January 31, 2019 - 1:26:06 AM
Long-term archiving on : Thursday, April 25, 2019 - 3:40:10 PM

File

2018NICEM106.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01993104, version 1

Citation

Céline Barres. Représentations et gestion des traitements par opioïdes forts : vision croisée des patients et des infirmiers. Les patients. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-01993104⟩

Share

Metrics

Record views

49

Files downloads

410