Le mucuna pruriens et ses propriétés dopaminergiques

Résumé : Le Mucuna, plante indigène d’Inde, est utilisée depuis plusieurs siècles en Ayurvéda, notamment dans le traitement de certaines formes de tremblements. En 1937, des chercheurs isolent du Mucuna un acide aminé non protéique, la lévodopa, précurseur de la dopamine. De nos jours les principales actions de la dopamine sont claires, même si son implication dans diverses pathologies ne reste qu’hypothétique. L’administration de Mucuna lors de légers troubles hypo-dopaminergiques, comme la dépression ou le syndrome des jambes sans repos, semble une bonne alternative naturelle. Dans ce qui devrait être son indication première, la maladie de Parkinson, il a été montré que le Mucuna, en l’absence d’inhibiteur de la dopadécarboxylase et à doses élevées, permet une arrivée plus précoce ainsi qu’un allongement des périodes « on », tout en provoquant moins de dyskinésies. Des études supplémentaires devront venir appuyer ces résultats avant d’en recommander l’utilisation dans la maladie de Parkinson.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [88 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02000271
Contributor : Sabine Longuein <>
Submitted on : Thursday, January 31, 2019 - 11:48:19 AM
Last modification on : Wednesday, February 27, 2019 - 10:04:51 PM
Long-term archiving on : Wednesday, May 1, 2019 - 12:56:54 PM

File

Gachet Edouard. Thèse de phar...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02000271, version 1

Collections

Citation

Édouard Gachet. Le mucuna pruriens et ses propriétés dopaminergiques. Sciences pharmaceutiques. 2017. ⟨dumas-02000271⟩

Share

Metrics

Record views

98

Files downloads

1313