Hématome intramural de l’aorte thoracique descendante : évolution naturelle, facteurs pronostiques, remodelage après traitement endovasculaire

Résumé : Introduction : l’évolution des hématomes intra muraux de type B n’est pas prévisible et peut aller de la régression de l’hématome à la rupture aortique. Identifier des facteurs de mauvais pronostic pourrait permettre de proposer un traitement interventionnel à un stade précoce. Le but de ce travail est de déterminer des facteurs pronostiques cliniques et morphologiques de mauvaise évolution des hématomes intra muraux de type B et d’étudier l’effet du traitement endovasculaire par endoprothèse sur le remodelage aortique. Matériels et méthodes : dans cette étude rétrospective monocentrique tous les patients pris en charge au sein du Centre Aorte Timone (APHM) pour un hématome intra mural de type B entre 2009 et 2018 ont été inclus. Les patients ont bénéficié d’une surveillance clinique et scannographique à J2, J7, J15, à 1 mois, 3 mois, 6 mois puis annuellement. 2 groupes de patients ont été comparés : groupe 1 avec évolution clinique et anatomique favorable et le groupe 2 avec une évolution défavorable. Pour tous les patients des mesures de diamètres et une analyse des volumes ont été réalisées sur les TDM à J0, à un mois (M1), et sur le scanner le plus récent. Pour les patients ayant bénéficié d’un traitement interventionnel l’analyse radiologique a été réalisée également sur les scanners pré et post opératoires (le plus récent). Résultats : entre janvier 2008 et Août 2018, 25 patients ont été pris en charge pour un hématome intra-mural de type B dans notre centre. Après un suivi moyen de 15.5 mois (1 – 52) : 13 patients ont présenté une évolution favorable et 12 patients une évolution défavorable. Les facteurs épidémiologiques pronostiques de mauvaise évolution étaient le sexe masculin (23,1% d’hommes dans le groupe 1 vs 66,7% dans le groupe 2 p=0,028), le type de douleur (douleur typique : thoracique d’irradiation dorsale) (38,5% vs 81,8% p=0,024) et la période de survenue de l’HIM (avant 2015) (30,8% vs 75% p=0,027). Les facteurs anatomiques de mauvais pronostic étaient à J0 le diamètre aortique maximal (37 mm vs 44 mm ; p<0,01), le diamètre maximal de la lumière circulante (29 mm vs 36 mm p<0,01) et un diamètre aortique > 38 mm et à M1 le diamètre aortique maximal (37 mm vs 49 mm, p<0,01), le diamètre maximal de la lumière circulante (32 mm vs 44 mm vs p<0,01), un diamètre aortique > 40 mm, le nombre d’ulcérations intimales (0,8 vs 2,5 ; p=0,021) et le diamètre aortique au niveau de l’ulcération intimale (36 mm vs 46 mm ; p=0,016). Les résultats du traitement endovasculaire montrent une diminution des volumes de l’hématome (13,9 ± 9,1 vs 30,6 ± 9,1 ; p=0,017) et du volume total aortique (151 ± 24,3 vs 177,8 ± 21,8; p=0,028), une diminution de l’épaisseur de l’hématome au niveau de la VPG (2,7 ± 0,9 vs 6,9 ± 2,1 ; p=0,028), une augmentation des diamètres de la lumière circulante au niveau du TC (25,8 ± 0,9 vs 24,5 ± 2,9 ; p<0,01), et une diminution du nombre d’érosions intimales (UPA et Dissection circulante) (0,8 ± 0,5 vs 2,5 ± 0,7 ; p=0,06). Conclusion : cette étude a permis de mettre en évidence des facteurs épidémiologiques et anatomiques prédictifs de la mauvaise évolution des HIM au cours du suivi. Les résultats du traitement endovasculaire montrent un effet positif sur le remodelage aortique avec une diminution significative du volume de l’hématome, du volume total aortique, de l’épaisseur de l’hématome et du nombre d’ulcérations intimales après 19.7 mois de suivi.
Complete list of metadatas

Cited literature [24 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02049636
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, February 26, 2019 - 3:15:58 PM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:35:27 PM
Long-term archiving on : Monday, May 27, 2019 - 2:36:11 PM

File

THESE BOLOMEY 18-10-2018.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02049636, version 1

Collections

Citation

Sonia Bolomey. Hématome intramural de l’aorte thoracique descendante : évolution naturelle, facteurs pronostiques, remodelage après traitement endovasculaire. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02049636⟩

Share

Metrics

Record views

5

Files downloads

60