Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Stratification du risque de mort subite chez les patients présentant un syndrome de Brugada et un aspect de repolarisation précoce

Résumé : Introduction : le syndrome de Brugada (SB) est une maladie rythmique héréditaire conférant un risque accru de syncope et de mort subite d’origine rythmique. La stratification du risque de patients atteints d’un SB reste difficile. Il est suspecté qu’un aspect de repolarisation (RP) précoce associé pourrait augmenter le risque rythmique chez ces patients. L'objectif de cette étude était d'étudier l'association entre SB et RP sur la survenue d’événements arythmiques ventriculaires dans la plus grande cohorte de SB décrite. Méthodes : des patients présentant un SB ont été recrutés consécutivement dans 15 centres hospitaliers en France entre 1994 et 2015. Les données ont été recueillies de façon prospective avec un suivi moyen de 6,1±4,6 ans. Les ECG ont été examinés par deux médecins en aveugle de l’état clinique. La RP a été définie comme une élévation d'onde J de 0,1 mV dans au moins 2 dérivations inférieures et/ou latérales. Résultats : un total de 1613 patients (âge moyen 45±15 ans ; 1119 hommes, 69%) ont été recrutés dans cette étude. Trois cent vingt-trois patients (20 %) étaient symptomatiques à l’inclusion (66 (4 %) avec un épisode de mort subite récupérée ou une TV clinique, 257 (16 %) avec une syncope). Quatre cent onze patients (25%) présentaient un type 1 spontané à l’ECG. Un défibrillateur automatique implantable (DAI) était présent chez 477 patients (30 %). Une RP était présente chez 117 patients (7 %) : 76 patients (5 %) présentaient un aspect de slurring, 33 (2 %) un aspect de notching et 8 (0,5 %) les deux. La RP était plus fréquente chez les hommes que chez les femmes (81 % des hommes, p=0,004). Aucune différence significative n'a été constatée en ce qui concerne l'âge, les antécédents familiaux de mort subite, les symptômes ou l’aspect de type 1 spontané. Au cours du suivi de 6,1± 4,6 ans, 84 des 1496 patients sans RP (6 %) et 7 des 117 patients avec RP (6 %) ont présenté des événements rythmiques (1 mort subite, 5 traitements appropriés du DAI et 1 arythmie ventriculaire documentée). Les patients présentant une RP n'avaient pas un taux d'événement rythmique significativement plus élevé que les patients avec RP (HR : 1,16 ; IC à 95 % : 0,54-2,51 ; p= 0,7). Conclusion : dans la plus grande cohorte de SB jamais décrite, la RP ne semble pas être un facteur de risque supplémentaire d'arythmie ventriculaire.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [83 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02071738
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Monday, March 18, 2019 - 4:39:48 PM
Last modification on : Saturday, April 6, 2019 - 1:20:13 AM
Document(s) archivé(s) le : Wednesday, June 19, 2019 - 6:37:37 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2020-09-07

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02071738, version 1

Collections

Citation

Romain Tixier. Stratification du risque de mort subite chez les patients présentant un syndrome de Brugada et un aspect de repolarisation précoce. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02071738⟩

Share

Metrics

Record views

32