Internet gaming disorder in the DSM-5, controversies and answers related to its diagnosis and its definition - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Internet gaming disorder in the DSM-5, controversies and answers related to its diagnosis and its definition

L’addiction aux jeux vidéo dans le DSM-5, controverses et réponses relatives à son diagnostic et sa définition

(1)
1

Abstract

Objective: the objective of this work was to examine the proposal of the DSM-5 internet gaming disorder (IGD) and to report on the immediate controversy that has arisen as a result. Methods: A descriptive analysis was developed based on the IGD chapter of the DSM-5, the descriptive related article and the comments published following this article to identify points discussed. A critical analysis was then carried out to examine whether it was possible to respond to these points. Finally, we examined the contribution of the gaming disorder diagnosis proposed for the ICD. Results: the descriptive analysis presented the diagnosis of IGD, its criteria and comments. The critical analysis provided answers to the points of debate raised, and reports the various arguments in the literature regarding the definition of this disorder, its categorization as a behavioral addiction, the clinical relevance of its diagnostic criteria, its prevalence, its evolution and its comorbidities. The contribution of gaming disorder, to be published in ICD-11, could be examined and the controversies surrounding this diagnosis were reported. Discussion: consistent responses were obtained regarding the definition of IGD as a behavioral addiction. The inaccuracies about offline gaming and internet addiction have been removed. The diagnostic threshold has been determined. However, the prevalence of the disorder, its co-morbidities, and its evolution remain debated. Significant differences in the validity of diagnostic criteria have been found, and craving appears to be a potential new criterion. The diagnosis of gaming disorder proposes a new method for evaluating this disorder. Nevertheless, it remains to be seen whether the application of this approach will better reflect the disorder of video game use than that proposed by the DSM-5. Conclusion: behavioral addiction to video games most likely exists, and this diagnosis is increasingly recognized. Controversies and studies on this subject over the past five years have led to progress in the understanding of this disorder and a uniform theoretical approach. Answers have been provided to many points of the debate, but further studies are needed to address the remaining inconsistencies in current conceptualizations.
Objectifs : l’objectif de ce travail était d’examiner la proposition du diagnostic d’addiction aux jeux vidéo du DSM-5, et de rendre compte de la controverse immédiate survenue à la suite. Méthode : une analyse descriptive a été élaborée à partir du chapitre de l’internet gaming disorder (IGD) du DSM-5, de l'article descriptif apparenté, et des commentaires paru suite à cet article, permettant de faire l’inventaire des points faisant débat. Une analyse critique a ensuite été réalisée afin d’examiner s’il était possible d’apporter une réponse à ces points. Enfin nous avons examiné l’apport du diagnostic de gaming disorder de la CIM-11. Résultats : l’analyse descriptive a permis de présenter le diagnostic d’IGD, ses critères, ainsi que ses commentaires. L’analyse critique proposait des réponses aux points de débat soulevés, et rapporte les différents arguments de la littérature concernant la définition de ce trouble, sa catégorisation comme une addiction comportementale, la pertinence clinique de ses critères diagnostiques, sa prévalence, son évolution et ses comorbidités. L’apport du gaming disorder, publié dans la CIM-11 a pu être examiné et les controverses entourant ce diagnostic ont été rapportées. Discussion : des réponses cohérentes ont été obtenues concernant la définition de l’IGD comme une addiction comportementale. Les imprécisions à propos des jeux hors ligne et l’addiction à internet ont été levées. Le seuil diagnostique a été déterminé. Cependant la prévalence du trouble, ses comorbidités, et son évolution restent débattues. Des différences importantes concernant la validité des critères diagnostiques ont été retrouvées, et le craving semble être un nouveau critère potentiel. Le diagnostic de gaming disorder propose une nouvelle méthode d’évaluation de ce trouble. Néanmoins il reste à définir si l’application de cette approche reflètera mieux le trouble de l’usage des jeux vidéo, que celle proposée par le DSM-5. Conclusions : l’addiction comportementale aux jeux vidéo existe très probablement, et ce diagnostic est de plus en plus reconnu. Les controverses et les études sur ce sujet, ces cinq dernières années ont permis une avancée dans la compréhension de cette pathologie et une approche théorique uniformisée. Des réponses ont pu être apportées à de nombreux points du débat, mais des études complémentaires sont nécessaires pour répondre aux incohérences restantes des conceptualisations actuelles.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2018_Leouzon.pdf (682.9 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02076989 , version 1 (22-03-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02076989 , version 1

Cite

Hadrien Leouzon. L’addiction aux jeux vidéo dans le DSM-5, controverses et réponses relatives à son diagnostic et sa définition. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02076989⟩
738 View
2009 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More