Étude rétrospective comparative des plaques verrouillables et non verrouillables dans les fractures de la malléole latérale‎ : à propos de 106 cas

Résumé : Introduction : la fracture de cheville est la troisième fracture la plus fréquente chez le sujet âgé. La tendance actuelle est à l’utilisation des plaques verrouillables lors de l’ostéosynthèse des os longs. En dehors des études biomécaniques cadavériques, les études cliniques portant sur l’utilité des plaques verrouillables au niveau de la malléole latérale sont rares. Notre objectif principal était de comparer le taux de consolidation osseuse radiographique, à 6 et 12 semaines post-opératoires, secondairement définir le taux de complications cutanées et d’ablation de matériel ainsi que le coût des deux montages. Matériels et méthodes : nous avons mené une étude rétrospective sur 105 patients opérés par plaque non verrouillable (PNV) ou verrouillable (PV) pendant deux années consécutives, quarante-deux synthèses par PNV (VivesTM) et 63 par PV (VariAxTM). L’analyse a porté sur la recherche de consolidation à 6 et 12 semaines post-opératoires sur des radiographies de face et de profil de cheville. Le taux de complications locales et d’ablation de matériel ont été recherchés dans les dossiers médicaux. Nous avons effectués des analyses univariées et multivariées sur l’ensemble des variables. Résultats : nous n’avons pas mis en évidence de différence statistiquement significative entre les deux groupes PV et PNV concernant le taux de consolidation osseuse à 6 et à 12 semaines post opératoires (respectivement : 85,71% vs. 81% ; p = 0,525 et 97,62% vs. 96,83% ; p = 1). Aucune différence significative n’a été retrouvée sur le taux de complications cutanées entre les deux groupes (11,9% vs. 11,12% ; p= 0,9). Nous n’avons pas retrouvés de différence sur le taux d’ablation de matériel, avec et sans infection du site opératoire (respectivement : 30,95% vs. 39,68% ; p = 0,361 et 21,42% vs. 38,09% ; p = 0,071). Le rapport coût-efficacité penche en faveur de la PNV. Conclusion : le montage non verrouillable permet une acquisition de consolidation osseuse comparable au montage verrouillable dans le traitement des fractures de malléole latérale, avec un prix substantiellement plus bas.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02082506
Contributor : Sabine Longuein <>
Submitted on : Thursday, March 28, 2019 - 11:58:51 AM
Last modification on : Tuesday, May 21, 2019 - 10:07:36 AM
Long-term archiving on : Saturday, June 29, 2019 - 1:54:48 PM

File

El Fatayri Bacha. Thèse d'exe...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02082506, version 1

Collections

Citation

Bachar El Fatayri. Étude rétrospective comparative des plaques verrouillables et non verrouillables dans les fractures de la malléole latérale‎ : à propos de 106 cas. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02082506⟩

Share

Metrics

Record views

18

Files downloads

34