Renforcement de l’analgésie péridurale par la lidocaïne adrénalinée alcalinisée pour la réalisation d’une césarienne en urgence au cours du travail : une étude rétrospective observationnelle avant/après réalisée à la maternité de Bordeaux

Résumé : Introduction : l’analgésie péridurale est l’analgésie de référence au cours du travail. Un de ses avantages est sa possibilité de conversion en anesthésie péridurale en cas d’indication à une césarienne en urgence au cours du travail par l’injection dans le cathéter de péridurale d’une solution de lidocaïne adrénalinée. Les délais d’installation de l’anesthésie péridurale sont trop long pour que toutes les césariennes en urgence au cours du travail puissent être réalisées par cette méthode et il y a alors nécessité d’une anesthésie générale qui comporte des risques de morbi-mortalité fœtale et maternelle. L’utilisation d’une solution de lidocaïne adrénalinée alcalinisée permet de raccourcir le délai d’installation de l’anesthésie péridurale, mais les données de la littérature sont insuffisantes pour que cette technique soit recommandée par les sociétés savantes et il n’a pas été prouvé que son utilisation permettait d’éviter des anesthésies générales. Nous avons voulu dans ce travail évaluer l’évolution du taux d’anesthésie générale dans la césarienne en urgence au cours du travail à la maternité de Bordeaux, après instauration d’un protocole de renforcement de la péridurale par la lidocaïne adrénalinée alcalinisée. Méthodes : nous avons conduit une étude rétrospective, avant/après à la maternité de Bordeaux sur deux périodes d’un an du 1er novembre 2015 au 31 octobre 2016 et du 1er novembre 2016 au 31 octobre 2017. Le critère d’inclusion était la réalisation d’une césarienne au cours du travail avec un cathéter de péridurale en place. Les critères d’exclusion étaient l’absence de renforcement de la péridurale ou l’utilisation d’une rachianesthésie. La première période correspondait à l’utilisation de lidocaïne adrénalinée pour le renforcement de la péridurale, la seconde période correspondait à l’utilisation de lidocaïne adrénalinée alcalinisée. Le critère de jugement principal était la réalisation d’une anesthésie générale entre le moment de l’indication de la césarienne et l’extraction foetale. Les critères de jugement secondaires 2 étaient le taux de pH et de lactates artériels au cordon du nouveau-né à la naissance et le score d’APGAR à 1, 3 et 5 minutes de vie. Résultats : il y a eu 7,6 % d’anesthésies générales pour la première période correspondant à l’utilisation de lidocaïne adrénalinée et 6,3 % pour la seconde période correspondant à l’utilisation de lidocaïne adrénalinée alcalinisé. Cette différence n’est pas significative avec un p = 0,397. Pour les critères de jugement secondaires, il n’existait pas de différence significative entre les valeurs de pH artériels au cordon et le score d’Apgar à 5 minutes entre les deux périodes. Il existe une différence significative pour le taux de lactates artériel au cordon : 3,83 vs 4,2 (p = 0,003) et les scores d’Apgar à 1 minute : 8,6 vs 7,9 (p < 0,001) et 3 minutes : 9,5 vs 9,2 (p = 0,001). Conclusion : il n’a pas été mis en évidence dans ce travail de différence significative de taux d’anesthésies générales après instauration d’un protocole de renforcement de la péridurale par de la lidocaïne adrénalinée alcalinisé dans le cadre des césariennes en urgence au cours du travail. Ces résultats sont à mettre en balance avec les différences de caractéristiques des patientes entre les deux périodes qui ont pu influencer ces résultats.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [42 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02087690
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Tuesday, April 2, 2019 - 11:59:20 AM
Last modification on : Saturday, April 6, 2019 - 1:20:14 AM
Long-term archiving on : Wednesday, July 3, 2019 - 3:05:47 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2020-10-11

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02087690, version 1

Collections

Citation

Joris Beaufils. Renforcement de l’analgésie péridurale par la lidocaïne adrénalinée alcalinisée pour la réalisation d’une césarienne en urgence au cours du travail : une étude rétrospective observationnelle avant/après réalisée à la maternité de Bordeaux. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02087690⟩

Share

Metrics

Record views

29