Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prévalence des embolies pulmonaires asymptomatiques et cancer ovarien‎ : une étude rétrospective sur 9 ans

Résumé : Introduction : les cancers se compliquent souvent de thrombose et embolie pulmonaire, aggravant le pronostic. Ces évènements thrombo-emboliques peuvent constituer la première manifestation du cancer et constituent un facteur pronostic péjoratif. Le cancer ovarien est le septième cancer le plus fréquent dans le monde et dépisté tardivement. Le but de notre travail était d'estimer le taux d'embolie pulmonaire asymptomatique chez les patientes avec cancer ovarien, et d’en étudier les caractéristiques. Matériel et méthodes : nous avons étudié de manière rétrospective les dossiers de patientes hospitalisées pour prise en charge de cancer ovarien dans le service de gynécologie sur une période de 9 ans (2007-2016) à l’’hôpital du Valais, Sion, Suisse. La liste des patients a été dressé par le service d'oncolologie gynécologique. Nous avons relevé les données démographiques, le status de la maladie et anatomopathologie de la tumeur ; nous avons effectué des relectures de CT scan de contrôle de routine dans notre service de radiologie, au cours du diagnostic et du suivi oncologique. Résultats : nous avons colligé 222 patientes, d’âge moyen au diagnostic de cancer : 64 ans. Seuls 149 cas étaient analysables. 36 patientes ont présenté un épisode d'embolie pulmonaire asymptomatique, soit un pourcentage de 25 %. Le temps d’apparition de la découverte de l’embolie pulmonaire à partir du diagnostic de cancer était de +12.8 mois. La maladie ovarienne pour la population avec EP était locale (bénin ou FIGO I) dans 5.4%, locorégional (FIGO II ET IIIA) dans 18.9% et métastatique (FIGO IIIB et IV) dans 75.6% des cas et pour la population témoin respectivement 57%, 17.4% et 25.2% (p 0.032). Il s’agissait de lésions malignes dans 97% des cas, seul un cas était bénin. Par rapport au groupe témoins, le type anatomo-pathologique de la tumeur n’influait pas sur l’apparition d’une embolie pulmonaire. Conclusion : notre série confirme une plus grande proportion d’apparition d’embolie pulmonaire au cours des cancers ovariens, corrélé au stade avancé de la maladie, ce qui souligne l’intérêt d’une anticoagulation prophylactique dès le diagnostic de tumeur, un suivi personnalisé et une lecture adaptée des protocoles CT scan de suivi.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [21 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02136944
Contributor : Sabine Longuein <>
Submitted on : Friday, September 13, 2019 - 4:16:29 PM
Last modification on : Monday, December 23, 2019 - 1:14:19 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, January 8, 2020 - 9:28:01 PM

File

THM 2018-177 thèse pdf Coline...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02136944, version 1

Collections

Citation

Coline Moumane. Prévalence des embolies pulmonaires asymptomatiques et cancer ovarien‎ : une étude rétrospective sur 9 ans. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02136944⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

22