Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Conditions géographiques d'accès aux soins primaires chez les personnes âgées en zone sous dotée : une étude quantitative auprès des patients de plus de 60 ans du canton de Rohan

Résumé : Introduction : L’accès aux médecins généralistes fait partie des priorités actuelles de la stratégie nationale de santé. La notion d’accessibilité est complexe mais est très souvent liée à la proximité géographique. Du côté des usages du système de soin, les personnes âgées consomment davantage de soins et consultent plus souvent les médecins les plus proches de chez eux que le reste de la population. Notre étude se propose donc d’étudier l’avis des personnes de 60 ans et plus concernant l’accessibilité géographique aux médecins généralistes. Cette étude se déroule en zone de faible densité médicale (classée zone fragile par l’ARS Bretagne), le canton de Rohan, dans le Morbihan. Méthode : L’objectif principal était d’étudier la distance moyenne jugée acceptable entre le domicile et le médecin généraliste le plus proche chez les personnes de plus de 60 ans du canton de Rohan. Les objectifs secondaires étaient de rechercher des facteurs influençant cette distance ainsi que d’étudier le renoncement à la consultation du fait de la distance. Une étude quantitative observationnelle, transversale a été réalisée dans le canton de Rohan à partir de questionnaires anonymes. Ces questionnaires ont été entrés dans un tableur Excel puis analysés à l’aide des logiciels SHINY GMRC STATS et BIOSTATGV. Résultats : Deux cents trente-sept habitants du canton de Rohan (sur un total 2786) ont participé à l’étude. La distance jugée acceptable entre le domicile et le médecin généraliste le plus proche était de 7,3 km en moyenne. La distance médiane était de 5 km. Les facteurs diminuant cette distance étaient l’âge, le fait de se rendre chez son médecin à pied ou en vélo et le fait de résider dans une ville pourvue de médecins. Par ailleurs, le taux de renoncement à la consultation de son médecin traitant du fait de la distance était de 11%. L’âge et le mode de transport n’influaient pas sur le renoncement. En revanche, le taux de renoncement était plus important chez les femmes que chez les hommes. Conclusion : La distance jugée acceptable entre le domicile et le médecin généraliste le plus proche par les habitants de plus de 60 ans du canton de Rohan est de 7,3 km en moyenne. D’autres études complémentaires pourraient permettre d’étendre cette mesure à une population plus large ou encore de préciser l’impact de la distance sur le renoncement aux soins.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [28 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02139478
Contributor : Santé Rennes 1 <>
Submitted on : Friday, May 24, 2019 - 5:08:44 PM
Last modification on : Thursday, July 9, 2020 - 12:30:44 PM

File

ACELDYAdrien.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02139478, version 1

Collections

Citation

Adrien Aceldy. Conditions géographiques d'accès aux soins primaires chez les personnes âgées en zone sous dotée : une étude quantitative auprès des patients de plus de 60 ans du canton de Rohan. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02139478⟩

Share

Metrics

Record views

22

Files downloads

25