De la difficulté à utiliser une filière d'admission directe pour un patient gériatrique: ressentis des médecins généralistes libéraux et praticiens hospitaliers du Var

Résumé : Introduction : la circulaire DHOS du 28 mars 2007 relative à la filière de soins gériatriques recommande de privilégier « l’accès direct des patients en court séjour gériatrique sans passage aux urgences ». L’objectif principal était de déterminer les facteurs limitant l'admission directe des patients âgés dans le Var. L'objectif secondaire était d’identifier des outils pour améliorer la filière d’admission directe. Matériels : nous avons réalisé une étude qualitative, par entretiens individuels, semi structurés. Les participants étaient des médecins généralistes libéraux et des praticiens hospitaliers exerçant dans un service de court séjour gériatrique ou de médecine polyvalente au sein d’hôpitaux publics du Var. Résultats : 14 médecins généralistes et 9 médecins hospitaliers ont été interrogés entre le 1er octobre et le 20 décembre 2018. La première difficulté rapportée est le manque de communication entre la ville et l’hôpital. Le manque de places, véritable problème multifactoriel, est un critère déterminant l’utilisation ou non d’une filière d’admission directe. Le motif d’hospitalisation apparaît également comme un facteur important et de nombreux médecins déplorent les recours à l’hospitalisation pour des problèmes sociaux. Pour les services d’hospitalisation conventionnelle, les difficultés d’accès aux examens para-cliniques justifiaient souvent l’orientation du patient vers le service d’accueil des urgences. Plusieurs propositions sont suggérées pour répondre à ces difficultés. Il s’agit principalement de favoriser la coordination des soins entre ville et hôpital, notamment par le développement de moyens de communication telle qu’une ligne téléphonique directe, et réservée aux médecins généralistes. Diminuer le recours à l’hospitalisation pour les problèmes d’ordre social et faciliter le retour à domicile de la personne âgée limiteraient le problème du manque de places. Conclusion : la compréhension des difficultés inhérentes à la pratique hospitalière et libérale d’une part, et des difficultés liées à la prise en charge du patient âgé fragile d’autre part, a permis de mettre en évidence les facteurs limitant l’admission directe.
Complete list of metadatas

Cited literature [8 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02169811
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, July 1, 2019 - 3:08:10 PM
Last modification on : Saturday, July 6, 2019 - 1:25:16 AM

File

THESE JULIE CASABIANCA FICHIER...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02169811, version 1

Collections

Citation

Julie Casabianca. De la difficulté à utiliser une filière d'admission directe pour un patient gériatrique: ressentis des médecins généralistes libéraux et praticiens hospitaliers du Var. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02169811⟩

Share

Metrics

Record views

4

Files downloads

4