Physiopathologie des troubles de la marche et du contôle postural dans la paralysie supranucléaire progressive : étude comparative des formes de Steele-Richardson et caribéenne

Résumé : Le vieillissement de la population constitue un enjeu de santé publique en raison des pathologies qui y sont associées, notamment la démence et les chutes. Les chutes sont sources de fractures, hospitalisation et d’institutionnalisation mais aussi de mortalité augmentée avec comme conséquence un coût de santé publique majeur dans cette population. Les chutes ont une origine neurologique dans 60% des cas, et les syndromes parkinsoniens représentent la cause la plus fréquente de troubles de la marche et de l'équilibre du sujet âgé. La Paralysie Supranucléaire Progressive de forme Steele-Richardson (PSP-RS) est le 2nd syndrome parkinsonien le plus fréquent, les chutes y sont plus précoces. Dans les Antilles françaises, il a été rapporté une fréquence anormalement élevée de syndrome parkinsonien atypique proche de la PSP, appelée « Caribean Atypical forms of Parkinsonism » ou « CAP ». Chez ces patients les troubles de la marche et de l'équilibre sont d’apparition plus tardifs. L'objectif était la caractérisation clinique, neurophysiologique et l’étude des corrélats anatomiques soustendant ces troubles, qui n’ont encore jamais été étudié à ce jour.
Méthode
Un 16 patients CAP, 15 patients PSP-RS, et 17 témoins ont été inclus prospectivement au cours d'une étude observationnelle et multicentrique. Tous les sujets ont bénéficié d'un examen clinique, d’un bilan neuropsychologique, d'une analyse quantifiée de la locomotion et du contrôle postural, des mouvements oculomoteurs, et d’une IRM cérébrale avec étude en Voxel-Based-Morphometry.
Résultats
La comparaison des données obtenues chez les patients avec un CAP à celles obtenues chez les patients ayant une PSP-RS, et les sujets sains, a permis de mettre en évidence : 1/ une similarité de la sévérité des troubles de la marche et de l’équilibre avec une atteinte prédominante du contrôle postural dans le sens médio-latéral chez les patients avec PSP-RS 2/ un déclin cognitif plus sévère chez les patients avec CAP, 3/ une atteinte oculomotrice avec une atteinte plus sévère chez les patients avec PSP-RS, 4/ une atrophie corticale frontale, pariétale, cérébelleuse, striatale et mésencéphalique, avec toutefois une atteinte temporale et pariétale prédominante chez les patients CAP et une atteinte mésencéphalique, cérébelleuse et des ganglions de la base chez les patients avec PSP.
Discussion
Les patients avec CAP ont des troubles de la marche et de l’équilibre, dont la sévérité ne semble pas différer de ceux retrouvés chez les patients avec une PSP-RS. Cependant nous retrouvons chez les patients CAP une dégradation moindre du contrôle postural latéral et des troubles oculomoteurs moins sévères, probablement en liens avec une atteinte moins sévère du réseau cortex moteur-thalamus-RLM-cervelet, et des troubles cognitifs plus sévères en liens avec l’atteinte corticale temporale et occipitale prédominante.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [105 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02183423
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, July 15, 2019 - 12:12:55 PM
Last modification on : Wednesday, July 17, 2019 - 1:31:12 AM

File

Vasseur Alexandre.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02183423, version 1

Citation

Alexandre Vasseur. Physiopathologie des troubles de la marche et du contôle postural dans la paralysie supranucléaire progressive : étude comparative des formes de Steele-Richardson et caribéenne. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02183423⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

13