Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Réalisation du frottis cervico-utérin de rattrapage pendant la grossesse : profil des patientes concernées et informations reçues à propos du dépistage du cancer du col de l’utérus : étude observationnelle multicentrique dans le département des Alpes-Maritimes

Résumé : Introduction : la législation française préconise la réalisation d’un frottis cervico-utérin (FCU) lors du premier examen prénatal pour les patientes présentant un FCU datant de 3 ans ou plus. Avec la possibilité de le faire tout au long de la grossesse. L’âge où les femmes sont le plus exposées à des dysplasies cervicales correspond à l’âge moyen des femmes enceintes, le suivi obstétrical est un moment propice pour pallier aux inégalités de dépistage. Les objectifs de cette étude étaient d’évaluer si la grossesse est une période mise à profit, pour les patientes qui nécessitent un rattrapage, de réaliser des FCU ; si des facteurs avaient un impact sur sa réalisation ou non, son suivi, ainsi que d’évaluer si les informations concernant le dépistage du cancer du col de l’utérus reçues par les patientes sont exactes et compréhensibles.
Matériel et méthodes : une étude de cohorte observationnelle multicentrique, conduite pendant 4 mois au CH d’Antibes et de Cannes ainsi qu’au CHU de Nice, sur un échantillon de 346 patientes hospitalisées en service de suites de couches, sans limite d’âge. Les données ont été récoltées par l’intermédiaire d’un questionnaire hétéro-administré puis complété par une étude sur dossier.
Résultats : 105 FCU ont été réalisés lors du suivi obstétrical des 346 patientes. Parmi ces dernières, 84 étaient éligibles au dépistage, et 35 ont été rattrapées. 58,3% de ces femmes ont échappé au dépistage, et 2/3 des FCU totaux réalisés étaient hors recommandations. Des facteurs socio-démographiques et le suivi gynécologique des patientes ont un impact sur l’observance du dépistage par FCU. Un manque d’informations a été démontré : 16,5% des patientes connaissent le rôle du FCU ; concernant les modalités de dépistage, les informations exactes reçues étaient de 5,8% pour le début du suivi ; 7,8% pour la fréquence et 0,3% pour l’arrêt.
Conclusion : des obstacles sont rencontrés dans l’application des recommandations et les résultats prouvent une nécessité de faire évoluer les pratiques et les informations données des praticiens pour que la période du suivi obstétrical soit pleinement mise à profit dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [52 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02271416
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Monday, August 26, 2019 - 5:57:16 PM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 6:50:58 PM
Long-term archiving on: : Friday, January 10, 2020 - 4:45:01 AM

File

2019NICEMSF16.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02271416, version 1

Citation

Marjorie Moussier. Réalisation du frottis cervico-utérin de rattrapage pendant la grossesse : profil des patientes concernées et informations reçues à propos du dépistage du cancer du col de l’utérus : étude observationnelle multicentrique dans le département des Alpes-Maritimes. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02271416⟩

Share

Metrics

Record views

31

Files downloads

59