Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude pronostique des patients atteints d’obstruction biliaire d’origine néoplasique, traités par drainage au CHU de Brest entre 2014 et 2018

Résumé : L’objectif principal de notre étude était de déterminer la morbi-mortalité liée au drainage biliaire en contexte néoplasique et d’identifier les facteurs prédictifs associés. L’objectif secondaire était d’élaborer un score pronostique à partir des facteurs identifiés. Patients et méthodes : tous les patients atteints d'obstruction biliaire d'origine néoplasique ayant eu un drainage avec pose de prothèse biliaire entre 2014 et 2018 au CHRU de Brest ont été inclus. Les données cliniques et biologiques ont été recueillies de manière rétrospective. Les variables biologiques continues ont été catégorisées à l’aide des courbes ROC et la survie globale a été estimée selon la méthode de Kaplan-Meier. Résultats : 262 patients ont été inclus avec un âge médian de 73 ans. L'obstruction biliaire était due à un cancer primitif chez 203 patients (74,7%) et à un cancer métastatique chez 59 patients (25,3%). La morbidité intra-hospitalière était de 18,2%, la mortalité à 30 jours était de 14% et la médiane de survie globale était de 4,8 mois. Six variables ont été associées de manière indépendantes à un pronostic défavorable : performans status ≥ 3, cancer métastatique, métastases hépatiques, perte de poids des trois derniers mois > 5%, albumine ≤ 24g/L et bilirubine ≥ 186 μmol/L permettant d'élaborer un index pronostique. Les patients ont été divisés en deux groupes selon leur index pronostique : pronostic défavorable ; index > 2 (n = 129) et pronostic favorable ; index ≤ 2 (n = 122). La médiane de survie était à 7,5 mois dans le groupe « pronostic favorable » versus 2,5 mois dans le groupe « pronostic défavorable » (p < 0,001). D'autres variables ont été identifiées en post-drainage. La chimiothérapie était associée à un bon pronostic avec des médianes de survie à 7,4 mois versus 3 mois (p< 0,001). L’ictère à J30 de la première prothèse, était péjoratif avec des médianes de survie respectives de 6,6 mois versus 3,3 mois (p < 0,001). Conclusion : nous avons identifié six facteurs pronostiques indépendants dans notre étude et un index pronostique a été élaboré à partir de ces facteurs. Un index > 2 était prédictif de mortalité précoce, avec une médiane de survie trois fois moindre qu’en cas d’index ≤ 2. Ce score pourrait être utilisé dans l’approche multidisciplinaire et dans certains cas faire discuter la pertinence d’un drainage.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02296370
Contributor : Ubo Santé <>
Submitted on : Wednesday, September 25, 2019 - 10:50:20 AM
Last modification on : Thursday, April 1, 2021 - 3:15:02 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02296370, version 1

Collections

Citation

Augustin Drouet d'Aubigny. Étude pronostique des patients atteints d’obstruction biliaire d’origine néoplasique, traités par drainage au CHU de Brest entre 2014 et 2018. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨dumas-02296370⟩

Share

Metrics

Record views

17

Files downloads

44