Les contraceptifs hormonaux et leurs influences sur les troubles psychologiques (dépression, trouble de l'humeur, anxiété) et trouble de la libido - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Hormonal contraceptives and their influences on psychological disorders (depression, mood disorder, anxiety) and libido disorders

Les contraceptifs hormonaux et leurs influences sur les troubles psychologiques (dépression, trouble de l'humeur, anxiété) et trouble de la libido

Abstract

Contraceptive methods date back more than 4000 years. A better understanding of the woman's menstrual cycle and the synthesis of steroid hormones have enabled the production of reliable and easy-to-use hormonal contraceptive methods. We find among them very varied forms such as: pill, implant, IUD, patch, vaginal ring and injections. After the outbreak scandal of generation pills 3rd and 4th, women became aware of synthetic hormones risk on their mental and physical health. Today, more and more women are complaining of psychological side effects after taking hormonal contraception. Many women report having a lower libido, being more emotional and less comfortable in their skin since taking this type of contraception. Despite all these complaints, very few health professionals take them into consideration. Several studies have shown that synthetic hormones have a negative influence on women's libido and can promote depression to fragile nature women. Today, more and more women want to turn to hormone-free contraception such as copper intrauterine device, condom or natural methods.
Les méthodes contraceptives remontent à plus de 4000 ans. Une meilleure compréhension du cycle menstruel de la femme et la synthèse d’hormones stéroïdiennes ont permis la production de méthodes contraceptives hormonales fiables et simple d’utilisation. On retrouve parmi elles des formes très variées telles que : la pilule, l’implant, le stérilet, le patch, l’anneau vaginal et les injections. Après l’éclatement du scandale des pilules de 3ème et 4ème génération, les femmes ont pris conscience du risque des hormones de synthèse sur leur santé mentale et physique. Aujourd’hui de plus en plus de femmes se plaignent d’effets secondaires psychologiques suite à la prise d’une contraception hormonale. De nombreuses femmes témoignent avoir une baisse de libido, d’être plus émotive et moins bien dans leur peau depuis la prise de ce type de contraception. Malgré toutes ces plaintes, très peu de professionnels de santé les prennent en considération. Suite à plusieurs études, il a pourtant été prouvé que les hormones de synthèse avaient une influence négative sur la libido des femmes et qu’elles pouvaient favoriser la dépression chez les femmes de nature fragile. Aujourd’hui, de plus en plus de femmes souhaitent se tourner vers une contraception dénuée d’hormones telles que le dispositif intra-utérin au cuivre, le retour à l’utilisation des préservatifs ou la mise en œuvre des méthodes naturelles.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pharmacie_2019_Subra.pdf (25.99 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-02296874 , version 1 (25-09-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02296874 , version 1

Cite

Julie Subra. Les contraceptifs hormonaux et leurs influences sur les troubles psychologiques (dépression, trouble de l'humeur, anxiété) et trouble de la libido. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02296874⟩
1448 View
88 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More