Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Kabareh Cheikhats et la constitution d’un art mineur en patrimoine

Résumé : Depuis 2016, Kabareh Cheikhats présentent des spectacles dans les quatre coins du Maroc et à l’international pour donner une nouvelle image et une nouvelle visibilité au chant de l’Aïta. Cette étude propose une analyse du spectacle de Kabareh Cheikhats à travers leur choix de musique et leur choix de jeu, en essayant de comprendre par quels procédés arrivent-ils à faire de l’Aïta, considérée comme art mineur, un patrimoine partagé. Afin de réussir à saisir les moyens par lesquels ces comédiens tentent d’inscrire l’Aïta dans le patrimoine, on s’intéressera aux études et analyses faites sur les chanteuses de Aïta pour ouvrir de nouvelles perspectives sur l’interprétation de ce chant mais aussi au débat engendré par ce spectacle remettant l’Aïta au gout du jour.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [41 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02300439
Contributor : Anthropologie Amu <>
Submitted on : Sunday, September 29, 2019 - 1:16:07 PM
Last modification on : Tuesday, December 24, 2019 - 1:28:09 AM
Long-term archiving on: : Monday, February 10, 2020 - 5:06:06 AM

File

MEMOIRE M1- RADI Johara.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02300439, version 1

Citation

Johara Radi. Kabareh Cheikhats et la constitution d’un art mineur en patrimoine. Anthropologie sociale et ethnologie. 2019. ⟨dumas-02300439⟩

Share

Metrics

Record views

85

Files downloads

326