Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les couples d’insertion élevés : un danger pour nos implants ?

Résumé : Le sujet de cette thèse est d’évaluer l’impact du couple d’insertion élevé de l’implant sur sa stabilité primaire et sa survie dans le temps, en comparaison avec l’utilisation de couples d’insertion faibles. La condition préalable essentielle du protocole original de Brånemark, supposée jouer un rôle clé dans la réussite de l'ostéointégration est la stabilité primaire de l’implant. Elle dépend de la qualité et de la quantité d’os au niveau du site chirurgical, de la géométrie de l'implant et du protocole chirurgical employé. Une sous-préparation du site associée à l’utilisation d’un couple d’insertion élevé permettrait d’augmenter la stabilité primaire de l’implant. Ce contact intime et stable obtenu entre l'os et l'implant réduirait alors les micromouvements excessifs qui sont considérés comme la cause la plus fréquente d’échec implantaire. Cependant, lors de la préparation du site implantaire, on aboutit irrémédiablement à la formation d’une zone étroite d'ostéocytes détruits au niveau de l'os péri-implantaire. Dans le cas d’insertion avec un couple élevé, cette zone peut jusqu’à doubler. Il s’agira donc de répondre aux inquiétudes quant à la possibilité qu’un couple d'insertion élevé (IT) puisse entraîner une nécrose, une altération de l'ostéointégration et une perte osseuse crestale au fil du temps.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [72 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02339496
Contributor : Odontologie Université Paris Descartes <>
Submitted on : Wednesday, October 30, 2019 - 2:29:17 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:52:27 PM

File

Dentaire_Reignier_Jules_DUMAS....
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02339496, version 1

Citation

Jules Reignier. Les couples d’insertion élevés : un danger pour nos implants ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02339496⟩

Share

Metrics

Record views

90

Files downloads

85