Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Labioglossopexie chez les enfants porteurs de séquence de Pierre Robin : indications, technique chirurgicale, et évaluation des conséquences immédiates et à long terme

Résumé : Introduction : la séquence de Pierre Robin (SPR) est une association de malformative congénitale de la face associant glossoptose, rétrognathisme et fente palatine ainsi que des troubles de succion-déglutition. Dans un cas sur deux elle entre dans un contexte syndromique. Le pronostic à court terme est lié à l’obstruction des voies respiratoires à la naissance, qui peut aller jusqu’à la détresse respiratoire aigüe néonatale. La prise en charge initiale doit permettre la libération des voies aériennes respiratoires de façon à passer le cap de la phase critique d’obstruction. En cas d’échec du traitement médical conservateur, des stratégies interventionnistes sont proposées par les équipes. Parmi elle, la labioglossopexie (LGP) est une technique chirurgicale dont le principe est de fixer la face ventrale de langue à la face interne de la lèvre inférieure pour avancer la langue et libérer l’espace rétro-basi-lingual. L’objectif principal est d’éviter la trachéotomie et ses complications intrinsèques. Patients et méthode : nous présentons les résultats d’une étude rétrospective sur 11 ans concernant 25 enfants suivis depuis 2006 dans le centre de prise en charge des Pierre Robin de Marseille et ayant bénéficié d’une LGP. Les données pré et post-opératoires ont été recueillies dans les dossiers médicaux. Les données cliniques sur la croissance du massif facial, la dentition et la phonation ont été recueillies au cours de consultations pluridisciplinaires de suivi. L’objectif principal était d’évaluer l’efficacité de la labioglossopexie sur le syndrome obstructif, soit l’éviction de la trachéotomie. Les objectifs secondaires étaient d’évaluer l’efficacité de la labioglossopexie sur les difficultés alimentaires et l’évolution à long terme des enfants sur le plan de la croissance. Résultats : dans 84% des cas la trachéotomie a été évitée. On a rapporté des complications mineures dans 4 cas. Conformément à ce qui était attendu et aux données de la littérature, les enfants non syndromiques avaient une meilleure évolution sur le plan respiratoire aussi bien qu’alimentaire. On n’a pas rapporté de conséquence à long terme sur la parole ni la croissance. Conclusion : la labioglossopexie est une intervention chirurgicale simple, reproductible et peu coûteuse. Elle nécessite une équipe pluridisciplinaire expérimentée et entraînée. C’est une prise en charge efficace et non délétère du syndrome obstructif congénital sévère des enfants porteurs de SPR. Des études à plus long terme sont nécessaires pour évaluer ses conséquences sur la croissance faciale des enfants.
Complete list of metadatas

Cited literature [95 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02363010
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, November 14, 2019 - 10:52:52 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:58:53 PM
Long-term archiving on: : Saturday, February 15, 2020 - 2:01:21 PM

File

LAFONT these.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02363010, version 1

Collections

Citation

Jacinthe Lafont. Labioglossopexie chez les enfants porteurs de séquence de Pierre Robin : indications, technique chirurgicale, et évaluation des conséquences immédiates et à long terme. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02363010⟩

Share

Metrics

Record views

185

Files downloads

25