Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Interaction entre les traitements par immunothérapie et radiothérapie dans le cadre de la prise en charge d'un cancer bronchique non à petites cellules

Résumé : Introduction : Les inhibiteurs de points de contrôle immunitaires (ICI) ont prouvé leur efficacité en première et deuxième ligne thérapeutique dans la prise en charge du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC)métastatique. Cependant le taux de réponse objective (TRO) avec une monothérapie par ICI est d’environ 20% et de nombreux essais en cours s’intéressent aux associations avec les ICI. Il existe un manque de données cliniques concernant l’association des ICI avec la radiothérapie malgré des données pré-cliniques et des cas cliniques soulevant un potentiel effet synergique de cette association avec un effet systémique de la radiothérapie en dehors du champ d’irradiation appelé effet abscopal. Cette large étude rétrospective de vie réelle chez les patients atteints d’un CBNPC métastatique a évalué l’efficacité et la tolérance des ICI dans l’association radiothérapie et ICI.Matériels et méthodes Les données cliniques, biologiques et d’efficacité ont été collectées chez les patients en cours de traitement par ICI entre avril 2013 et novembre 2018 pour la prise en charge d’un CBNPC métastatique. L’efficacité a été évaluée par la survie sans progression (SSP) et la survie globale (SG) selon RECIST 1.1. La tolérance a été évaluée selon CTCAE (Common Terminology Criteria for Adverse Events) version 4.0. Résultats : 521 patients ont été inclus. Il n’y avait pas de différence statistiquement significative en termes d’efficacité et de tolérance entre les patients avec radiothérapie et ceux sans radiothérapie. Le TRO était respectivement de 13,3% et 19,7% (HR 0,62, IC 95% [0,39-1,00], p=0,052). La SG était, respectivement, de 12,16 mois (9,33-14,98) et de 15,57 mois (12,10-19,04) (HR 1,07, [IC 95% 0,84-1,35], p=0,583). Des effets secondaires de grade ≥ 3 ont été décrits chez 10,8% des patients avec radiothérapie contre 11,6% des patients sans radiothérapie (HR 0,93, IC 95% [0,51-1,67], p=0,80). Discussion : Il s’agit de la plus large étude de cohorte ayant évalué en pratique clinique l’association entre la radiothérapie et l’efficacité et la tolérance des ICI. La tolérance des ICI étant identique chez les patients ayant eu ou non de la radiothérapie, celle-ci ne doit pas être évitée si elle est nécessaire pour la prise en charge symptomatique des patients en cours d’ICI. En revanche, elle ne doit pas être réalisée uniquement dans le but d’induire un effet abscopal et dans l’espoir d’augmenter l’efficacité des ICI, surtout chez les patients en progression ou symptomatiques, qui ont souvent un état général altéré.
Complete list of metadatas

Cited literature [33 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02383967
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, November 28, 2019 - 10:16:26 AM
Last modification on : Wednesday, September 2, 2020 - 10:42:26 AM
Long-term archiving on: : Saturday, February 29, 2020 - 2:38:28 PM

File

THESE CHALEAT 11-10-19.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02383967, version 1

Collections

Citation

Solène Chaleat. Interaction entre les traitements par immunothérapie et radiothérapie dans le cadre de la prise en charge d'un cancer bronchique non à petites cellules. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02383967⟩

Share

Metrics

Record views

49

Files downloads

39