Déterminants de la réalisation des gestes gynécologiques dans la pratique future des internes de médecine générale - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Déterminants de la réalisation des gestes gynécologiques dans la pratique future des internes de médecine générale

Abstract

La diminution du nombre de gynécologues médicaux va amener les médecins généralistes à prendre en charge de plus en plus de patientes sur le plan gynécologique. La formation à la réalisation des gestes gynécologiques fait partie intégrante de la formation des internes de médecine générale au cours de leur DES. L’objectif de cette étude est de déterminer quels facteurs peuvent influencer leur décision de réaliser ou non ces 3 gestes dans leur pratique future. L’objectif secondaire est de proposer des solutions afin d’améliorer leur formation et de développer leur intérêt pour cette pratique. Matériel et méthode Il s’agit d’une étude quantitative, descriptive, transversale, réalisée au moyen d’un questionnaire électronique. Le mail d’invitation au questionnaire a été adressé en décembre 2017 et juin 2018 à 2 promotions d’internes et à ceux en année de thèse (soit 286 internes). Résultats Le taux de réponse au questionnaire était de 28,7% (82 internes) dont 75,6% de femmes et 24,4% d’hommes. Le taux d’acquisition des gestes en fin d’internat était de 92,1% pour le FCU, 82,4% pour la pose et retrait d’implant contraceptif et 52,8% pour la pose et retrait de DIU. Les femmes étaient significativement plus nombreuses à souhaiter réaliser des FCU ainsi que des poses et retraits d’implant contraceptif. La réalisation d’un stage en gynécologie hospitalière pendant l’internat était significativement associée à une meilleure acquisition des gestes « pose et retrait d’implant contraceptif et de DIU ». Conclusion Si la formation des internes de médecine générale à la réalisation des FCU est satisfaisante, leur formation à la pose et au retrait d’implant contraceptif et de DIU est insuffisante. Cet apprentissage nécessite une formation à la fois théorique, grâce aux ateliers de simulation sur mannequin, et pratique lors des stages hospitaliers et ambulatoires. Ces derniers devant être organisés pour y intégrer l’apprentissage systématique des gestes gynécologiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
Rousselle Aude.pdf (2.5 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02387285 , version 1 (29-11-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02387285 , version 1

Cite

Aude Rousselle. Déterminants de la réalisation des gestes gynécologiques dans la pratique future des internes de médecine générale. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02387285⟩
143 View
228 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More