Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude rétrospective de l'utilisation du DOT myosite en pratique clinique : quel phénotype pour les patients avec multipositivité des anticorps spécifiques des myosites

Résumé : Introduction : La description des auto-anticorps spécifiques des myopathies inflammatoires idiopathiques (ASM) est une avancée majeure pour la compréhension, le diagnostic, la classification et la prise en charge des patients atteints de ces maladies rares mais potentiellement graves. L’utilisation en routine clinique de nouvelles méthodes de détection multiples des ASM aisément disponible comme l’immunoblot a fait émerger des profils sérologiques atypiques. Nous avons souhaité analyser de manière exhaustive l’utilisation de l’immunoblot au CHU de Marseille afin d’identifier et de décrire les patients ayant présenté une multipositivité de différents ASM classiquement considérés comme hétéro-exclusifs. Matériel et méthodes : Nous avons mené une étude rétrospective sur l’ensemble des prélèvements adressés au laboratoire d’immunologie du CHU De Marseille pour réalisation d’un immunoblot entre le 01/01/2015 et le 19/04/2019. Les dossiers des patients avec une multipositivité des ASM ont été analysés. Résultats : Le sérum de 3142 patients d’une moyenne d’âge de 53,7 ans a été analysé par immunoblot. 243 patients (7,7%) étaient retrouvés positifs pour au moins 1 ASM. La séroprévalence des ASM variait selon le service de provenance et l’ASM considéré (p<0,0001). 533 immunoblots supplémentaires ont été réalisés après les résultats d’un premier immunoblot. Dans 461 cas (86,5%) le résultat demeurait inchangé. Parmi les 243 patients positifs, 33 patients (12,6%) présentaient 2 ou plus ASM positifs. Pour 14 d’entre eux (45%), il n’était pas retenu le diagnostic de myopathie inflammatoire. Le tableau clinico--biologique de ces patients permettant de se prémunir d’un surdiagnostic lié à une fausse positivité de l’immunoblot. 17 patients multipositifs présentaient un tableau classique de dermatomyosite ou de syndrome des anti-synthétases. Conclusion : La prescription raisonnée et la collaboration entre le biologiste et le clinicien semblent primordiales pour se prévenir du taux important de fausse positivité lors d’une multipositivité des ASM à l’immunoblot. Des efforts d’optimisation et de standardisation des nouvelles techniques de mesure des ASM en collaboration avec les fabricants sont nécessaires pour améliorer la rentabilité de cet examen.
Complete list of metadatas

Cited literature [93 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02388760
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, December 2, 2019 - 10:12:23 AM
Last modification on : Wednesday, September 2, 2020 - 4:22:33 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 3, 2020 - 3:24:54 PM

File

THESE BRIANTAIS 15-10-2019.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02388760, version 1

Collections

Citation

Antoine Briantais. Étude rétrospective de l'utilisation du DOT myosite en pratique clinique : quel phénotype pour les patients avec multipositivité des anticorps spécifiques des myosites. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02388760⟩

Share

Metrics

Record views

77

Files downloads

142