Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Mise en place d'un protocole de directives anticipées incitatives en psychiatrie en France

Résumé : Contexte : les hospitalisations sous contrainte sont en hausse malgré de sérieuses préoccupations d'ordre éthique. Parmi les mesures visant à réduire les admissions sous contrainte, les Directives Anticipées en Psychiatrie (DAP) sont les plus prometteuses, notamment les formes intensives et facilitées. Objectifs : mettre en place une forme intensive de Directives Anticipées Psychiatriques (DAP), les Directives Anticipées Incitatives en Psychiatrie (DAiP), avec une aide à la rédaction par des travailleurs de santé pairs. Méthodologie : de janvier 2019 à janvier 2021, une étude associant un essai contrôlé randomisé multicentrique et une approche qualitative est menée avec analyse en intention de traiter. Déroulement : sept hôpitaux dans trois villes françaises : Lyon, Marseille et Paris. Les assistants de recherche rencontrent chaque participant à l’inclusion, 6 mois et 12 mois après l'inclusion pour des entrevues. Participants : 400 personnes avec un diagnostic DSM-V de trouble bipolaire I, de schizophrénie ou de troubles schizo-affectifs, ayant été admis sous contrainte aux soins depuis moins de 12 mois, étant capables de consentir (Mc-CAT-CR), ayant plus de 18 ans, et pouvant comprendre le français. Interventions : le groupe expérimental (DAiP) (attendu n=200) est invité à remplir un document décrivant son plan de crise et ses volontés en cas de perte de capacité mentale. Les personnes rencontrent un pair spécialement formé pour les aider. Ils sont invités à nommer une personne de confiance et à partager le document avec cette personne et son psychiatre. Le groupe soins habituels (n=200 prévu) est suivi sans modification. Critères de jugement : le critère je jugement principal est le taux d'hospitalisation sous contrainte au cours du suivi de 12 mois. Les critères secondaires comprennent l'alliance thérapeutique (4-PAS), l'empowerment (ES), le rétablissement (RAS), la qualité de vie (S-QoL18), les symptômes de santé mentale (MCSI), l’insight (SUMD), la gravité de la maladie (ICG), la satisfaction (CSQ8) et les coûts généraux. Discussion : l'implication des pairs aidants, les potentielles barrières de la mise en place des DAiP, les questions méthodologiques et l’importance de l’évaluation qualitative seront discutés.
Complete list of metadatas

Cited literature [106 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02389958
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, December 2, 2019 - 5:35:33 PM
Last modification on : Thursday, September 3, 2020 - 12:00:46 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 3, 2020 - 8:16:07 PM

File

THESE FINALE LECLERC .pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02389958, version 1

Collections

Citation

Léa Leclerc. Mise en place d'un protocole de directives anticipées incitatives en psychiatrie en France. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02389958⟩

Share

Metrics

Record views

50

Files downloads

161