Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Énergie renouvelable Vs Développement durable. Rôle de l’énergie éolienne terrestre dans la transition énergétique en France : objectifs et difficultés d’une industrie en développement, par une immersion au sein des projets éoliens Aalto Power

Résumé : La lutte contre le réchauffement climatique annoncé devient l’un des enjeux majeurs de notre société moderne. Afin de relever ce défi, la transition écologique et énergétique doit permettre la transformation de nos pratiques et modes de vie, en vue d’un développement durable. Pour y parvenir, les énergies renouvelables sont au coeur de la transition énergétique, constituant le mix énergétique de la France demain et la sortie des énergies fossiles. La France s’est fixé des objectifs ambitieux en termes de développement d’énergie renouvelable : d’ici à 2030, le mix énergétique national devra comporter 32 % d’énergie renouvelable dont 40 % d’électricité d’origine renouvelable. Le gouvernement, dans sa stratégie énergétique renouvelable, a positionné l’énergie éolienne terrestre, comme « le pilier de sa transition énergétique ». Aujourd’hui, l’éolien terrestre représente plus de 1500 parcs éoliens. Pour atteindre les objectifs de la programmation pluri-annuelle de l’énergie, son déploiement doit maintenant être accéléré et sa puissance devra être multiplié par 2,5 d’ici 2028. Cet essor incroyable et dans un calendrier aussi restreint doit s’accompagner d’une parfaite maîtrise des enjeux territoriaux liés à ce développement industriel éolien. Les collectivités territoriales et acteurs publics, doivent jouer un rôle prépondérant dans la stratégie de développement éolien. Cette dernière doit s’inscrire dans une démarche énergétique territoriale, spécifique au projet de chaque territoire. Pourtant, les pratiques opérationnelles du développement éolien ne reflètent pas cette vision d’une planification territoriale éolienne réfléchie. Un mouvement anti éolien se développe, lié au refus d’acceptabilité des projets éoliens sur leur territoire. La pensée anti éolienne s’inscrit également dans une critique de l’ensemble du système technico-économique de la filière éolienne en place. La place du citoyen pourrait alors être une clé de l’acceptabilité du projet éolien à condition que le processus de participation citoyenne s’accompagne d’un mode de gouvernance du projet énergétique et du sens donné aux énergies renouvelables. La transition ne constitue pas qu’un virage industriel, mais correspond à une nouvelle direction à donner pour le développement de notre société moderne, aujourd’hui destructrice. La transition semble possible mais elle ne pourra se faire sans l’engagement du citoyen et de son action politique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [44 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02391571
Contributor : Amu Iuar <>
Submitted on : Tuesday, December 3, 2019 - 3:57:51 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:42:44 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, March 4, 2020 - 7:33:51 PM

File

Wan-Hoi Jean-Christophe.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02391571, version 1

Citation

Jean-Christophe Wan-Hoï. Énergie renouvelable Vs Développement durable. Rôle de l’énergie éolienne terrestre dans la transition énergétique en France : objectifs et difficultés d’une industrie en développement, par une immersion au sein des projets éoliens Aalto Power. Sciences de l'Homme et Société. 2019. ⟨dumas-02391571⟩

Share

Metrics

Record views

91

Files downloads

229