Incidence de la iatrogénie sur les motifs de recours aux urgences - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Incidence of the iatrogenic effects involved in visits to the hospital’s emergency department

Incidence de la iatrogénie sur les motifs de recours aux urgences

Abstract

Introduction: Iatrogeny or any unwanted consequence of any medical act is a public health problem in our society. In the 2000s, adverse drugs reactions (ADRs) are responsible for 14.7% of emergency room admissions and 3.6% of hospitalizations. The purpose of our study intends to evaluate the incidence of ADRs among all the purposes of emergency consultations. Method: This study is a retrospective one which analyses records of patients admitted to the emergency department of Toulon’s hospital center during the summer of 2018. A cross-analysis of the reason for emergency visits and the patient’s treatments allowed us to reveal the iatrogenic cases. Results: A total of 2279 cases were gathered. The ADRs are responsible for 288 emergency admissions (12.46%). Regarding the 432 hospitalizations, 109 were induced by an ADR, i.e. a quarter of all hospitalizations. Multivariate analysis revealed that an age above 65 years (OR 7.71 [5.13-11.69]) and polypharmacy (OR 11.70 [6.57-20.47]) are significant risk factors of ADRs. The drug class most involved was psychoactive drugs (43.57%) Conclusion: Our results are consistent with data published from the literature. The assessment of the benefit / risk ratio is needed before any medical prescription because a prescription could cause adverse drug events, especially towards the elderly, a frail and overmedicated population. The General Practitioner plays a crucial role in the prevention of ADRs because he is at the core of the care pathway.
Introduction : la iatrogénie ou effets indésirables liés aux soins est un problème de santé publique dans notre société. Dans les années 2000, les effets indésirables des médicaments (EIM) étaient responsables de 14,7% des admissions aux urgences et de 3.6% des hospitalisations. Le but de notre étude est d’évaluer l’incidence de la iatrogénie parmi l’ensemble des motifs d’admissions aux urgences afin de réfléchir aux moyens de la prévenir en analysant les populations les plus concernées de nos jours. Méthode : il s’agit d’une étude rétrospective analysant les dossiers des patients reçus dans le service d’urgence de l’hôpital de Toulon pendant la période estivale de 2018. Une analyse croisée entre le motif de recours et les traitements a permis d’extraire les données des patients victimes de iatrogénie. Le sexe, l’âge et le nombre de traitements ont été analysés pour caractériser les potentiels facteurs favorisants. Résultat : nous avons étudié 2279 dossiers. Les EIM sont responsables de 288 admissions aux urgences soit 12,46%. Concernant les 432 hospitalisations recensées, 109 étaient induites par un EIM soit un quart des hospitalisations post urgences. L’analyse multivariée a mis en évidence qu’un âge supérieur à 65 ans (OR 7,71 [5,13 – 11,69]) et la polymédication (OR 11,70 [6,57 – 20,47]) sont des facteurs de risques de iatrogénie. Les classes médicamenteuses les plus impliquées étaient les psychotropes (43,57%), les traitements cardiovasculaires (35,48%) et les traitements antiagrégants/anticoagulants (11,03%). Conclusion : nos résultats sont superposables avec les données de la littérature. L’évaluation du rapport bénéfice/risque est essentielle avant toutes prescriptions médicales car elles peuvent être à l’origine d’accidents iatrogènes surtout chez les personnes âgées, plus fragiles et souvent polymédiquées. La place du médecin généraliste est essentielle dans la prévention des EIM car il se situe au cœur du parcours de soins.
Fichier principal
Vignette du fichier
BOSCO These.pdf (1.27 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02393154 , version 1 (04-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02393154 , version 1

Cite

Guillaume Bosco. Incidence de la iatrogénie sur les motifs de recours aux urgences. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02393154⟩
92 View
137 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More