Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact des caractéristiques socio-économiques des femmes enceintes domiciliées à Marseille sur les poids de naissance à terme : étude rétrospective d'après le premier certificat de santé, en 2017

Résumé : Introduction : les poids extrêmes (PE) des nouveau-nés (NN) à terme (macrosomie et hypotrophie) ont des conséquences pendant la période périnatale mais également sur le long terme. Les déterminants sociétaux pourraient avoir un rôle sur le poids de naissance. L’objectif est d’étudier un lien entre les poids extrêmes à la naissance et des caractéristiques géographiques du lieu d’habitation de la mère, en relation étroite avec le contexte socio-économique. Matériel et Méthodes : étude rétrospective réalisée à partir de la base de données des premiers certificats de santé de l’enfant (PCSE) reçus au Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône. Les PCSE inclus dans l’étude étaient ceux des NN à terme (≥ 37 SA), issus de grossesse unique au cours de l’année 2017 (du 1er janvier au 31 décembre) et de mère domiciliée à Marseille. Les nouveau-nés (NN) macrosomes (poids de naissance > 90e percentile selon l’âge gestationnel) et hypotrophes (PN < 10e percentile selon l’AG) étaient chacun comparés aux NN eutrophes. Le contexte socio-économique maternel était défini par l’arrondissement de résidence, regroupés selon deux méthodes : selon l’indice de précarité FDep09bis définissant quatre groupements (G1 à G4) et selon le revenu médian et le profil géographique définissant cinq zones (Z1 à Z5). Résultats : un total de 8654 PCSE était inclus : environ 10% (880 NN) présentaient une macrosomie et 10% (837 NN) une hypotrophie. Dans le groupement G1 (favorisé), il y avait en proportion et de façon significative moins de NN macrosomes que dans les trois autres réunis (respectivement 8% et 10%, p<10-4). En comparant aux NN eutrophes, la macrosomie était liée à l’âge maternel élevé, à la multiparité, au faible niveau d’étude et à la présence de pathologies durant la grossesse dont le diabète. L’hypotrophie était liée à la primiparité, au faible suivi de grossesse et à la présence de pathologies durant la grossesse dont l’HTA et la pré-éclampsie. Discussion : à Marseille, en 2017, les mères résidant dans un environnement socio-économique favorisé présentaient un risque moindre de donner naissance à un NN macrosome. Un meilleur remplissage des PCSE permettrait d’affiner ces résultats. Les difficultés d’accès à certaines spécialités impliquent plus souvent le médecin généraliste dans le suivi de grossesse. Par sa connaissance du contexte social local, il a un rôle clé dans le repérage des situations à risque.
Complete list of metadatas

Cited literature [64 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02395320
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, December 5, 2019 - 1:47:31 PM
Last modification on : Saturday, October 3, 2020 - 3:27:24 AM
Long-term archiving on: : Friday, March 6, 2020 - 2:57:58 PM

File

these DAOUDI.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02395320, version 1

Collections

Citation

Benjamin Daoudi. Impact des caractéristiques socio-économiques des femmes enceintes domiciliées à Marseille sur les poids de naissance à terme : étude rétrospective d'après le premier certificat de santé, en 2017. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02395320⟩

Share

Metrics

Record views

39

Files downloads

22