Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prévention de la douleur lors de la vaccination des enfants en médecine générale. Une étude descriptive auprès des médecins généralistes en région PACA

Résumé : Introduction : pour la majorité des enfants, la première interaction avec le monde médical se matérialise par l’épisode de la vaccination. Il est donc primordial que ce moment se déroule dans les meilleures conditions. Partant de ce postulat, l’Organisation Mondiale de la Santé a émis des recommandations à l’attention des praticiens sur la prise en charge de la douleur au cours de la vaccination. A travers notre étude, l’objectif a donc été de décrire les différentes méthodes antalgiques usitées par les médecins généralistes de la région PACA, lors de la vaccination d’enfants âgés de 0 à 6 ans. Méthode : étude observationnelle transversale d’évaluation des pratiques des médecins généralistes de la région PACA entre février et avril 2019. Résultats : parmi les 175 médecins participants, 32% utilisent toujours un moyen à visée antalgique lors de la vaccination, et 54% en utilisent sporadiquement. La population des « oui toujours » est composée principalement de médecins de sexe féminin, âgées pour la plupart entre 25 et 35 ans et 56 et 65 ans. Ces praticiens exercent plutôt en milieu rural, sont majoritairement parents eux-mêmes, et pensent quasiment tous que la vaccination demeure un geste douloureux. Les trois moyens antalgiques les plus utilisés sont par ordre d’importance : Les anesthésiques locaux, l’information de l’enfant concernant la vaccination, et la distraction. Les répondants de notre étude sont par ailleurs nombreux à avoir le sentiment de ne pas disposer de suffisamment de connaissances et/ou de formations dans le domaine de la prévention de la douleur aiguë de l’enfant. Une grande majorité souhaiterait, de ce fait, améliorer ses pratiques usuelles grâce à des protocoles établis. Dans la même perspective, les praticiens interrogés sont à peine plus de la moitié (50,86%) à respecter très précisément les recommandations, conformément aux données émises par l’OMS. Conclusion : il faut encourager les médecins généralistes à utiliser des moyens antalgiques lors de la vaccination des enfants. Il s’agit de moyens simples à mettre en œuvre et très souvent peu onéreux, dont la littérature scientifique a déjà acté depuis nombre d’années l’efficacité. Un rappel concernant les recommandations émises par l’OMS, des formations, des protocoles établis, constituerait autant d’outils utiles susceptibles d’aider les médecins généralistes dans leur pratique quotidienne.
Complete list of metadatas

Cited literature [77 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02395644
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, December 5, 2019 - 3:50:41 PM
Last modification on : Thursday, September 3, 2020 - 11:46:31 AM

File

FONT THESE FINALE 16.09 - copi...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02395644, version 1

Collections

Citation

Coline Font. Prévention de la douleur lors de la vaccination des enfants en médecine générale. Une étude descriptive auprès des médecins généralistes en région PACA. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02395644⟩

Share

Metrics

Record views

39

Files downloads

51