Transition d'un système de mesure en continu du glucose de type FGM à un système rtCGM : améliore-ton vraiment les paramètres d'évaluation de l'équilibre glycémique et de qualité de vie chez une cohorte de patients diabétiques de type 1 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Transition d'un système de mesure en continu du glucose de type FGM à un système rtCGM : améliore-ton vraiment les paramètres d'évaluation de l'équilibre glycémique et de qualité de vie chez une cohorte de patients diabétiques de type 1

Abstract

Introduction: Glycemic monitoring has undergone a revolution in recent years with the arrival of the CGM (Continuous Glucose Monitoring) system based on the continuous measurement of glucose in the interstitial fluid. In 2019, 2 devices are reimbursed in France in the DT1 patient; Free Freestyle (FSL) and Dexcom G4 (DG4). The DG4 differs from FSL by the presence of audible alarms warning the patient of hypo- or hyperglycemia, and therefore seems more suitable for patients with hypoglycemic problems and / or significant glycemic variability. If through large randomized studies these two devices have proven their effectiveness on glycemic control and the quality of life of T1D patients, so far comparative or switch data are limited. We wanted to study the evolution of the glycemic balance and the quality of life after a sensor change (from FSL to DG4) over a period of 3 months. Methods: We performed a single-center retrospective study of 10 T1D patients included in a educative program realised in the department of Pr D.RACCAH. Data from AGP and responses to standardized questionnaires assessing quality of life (ADDQoL), satisfaction with the device (DTSQs) and feeling and fear of hypoglycemia (Gold score, Clarke score, HFS) were collected at M0 and M3. Results: In total, the 10 patients included in our study have 25.5 years evolution time of T1D, a Hba1c dosed at 8.47%, treated in 90% of cases by external insulin pump. 3 patients experienced a severe episode of hypoglycaemia over the past year, and 50% of patients have a hypoglycemia unawareness. First, there was a significant increase in TIR (+ 11.77%, p=0.01), decrease in the time spent in hypoglycemia <70 mg/dl (-4.66%, p=0.027), hypoglycaemia fequency (-24.9 events, p=0.039) and % coefficient of variation (-5.67%, p=0.008). While objective parameters for reducing hypoglycemia exposure are improved, the same is not true for the Gold (Clarke) and Hypersensitivity (HFS) scores for hypoglycaemia. Secondly, quality of life and satisfaction scores are not improved after 3 months wearing DG4 compared to FSL (ADDQoL, DTSQs). Conclusion: Our pilot study reports that the transition from a FGM to a rtCGM device is accompanied by an improvement in glycemic control parameters over a number of 10 T1D patients followed over 3 months. The educational approach to the initiation of DG4 and during regular reassessments could be a major reason for this improvement in blood sugar control. The lack of improvement in satisfaction and quality of life could be explained by a short duration of study. These results need to be confirmed by studies based on a similar methodology in order to provide new data allowing the clinician to be better placed in the initial choice or reevaluation of a CGM device, centered on the patient's profile (metabolic, quality of life, patients choice and autonomy).
Introduction : la surveillance glycémique a connu une révolution ces dernières années avec l’arrivée du système CGM (Continuous Glucose Monitoring) basé sur la mesure en continu du glucose dans le milieu interstitiel. En 2019, 2 dispositifs sont remboursés en France chez le patient DT1 ; le Freestyle Libre (FSL) et le Dexcom G4 (DG4). Le DG4 se différencie du FSL par la présence d’alarmes sonores prévenant le patient d’une hypo- ou hyperglycémie, et semblerait donc plus adapté aux patients présentant une problématique hypoglycémique et/ou une variabilité glycémique importante. Si au travers des grandes études randomisées ces 2 dispositifs ont prouvé leur efficacité sur le contrôle glycémique et la qualité de vie des patients DT1, à ce jour les données comparatives ou de switch sont limitées. Nous avons souhaité étudier l’évolution de l’équilibre glycémique et de la qualité de vie après un changement de capteur (du FSL vers le DG4) sur une période de 3 mois. Matériel et Méthodes : nous avons réalisé une étude rétrospective monocentrique portant sur 10 patients DT1 inclus dans programme d’ETP réalisé dans le service du Pr D.RACCAH. Les données de l’AGP et les réponses aux questionnaires standardisés évaluant la qualité de vie (ADDQoL), la satisfaction vis-à-vis du dispositif (DTSQs) et le ressenti et la peur des hypoglycémies (score de Gold, score de Clarke, HFS) ont été recueillies à M0 et M3. Résultats : au total, les 10 patients inclus dans notre étude présentent une durée d’évolution de DT1 de 25.5 ans, une Hba1c dosée à 8.47%, traités dans 90% des cas par pompe externe à insuline. 3 patients ont connu un épisode d’hypoglycémie sévère sur l’année écoulée, et 50% des patients présentent un trouble de ressenti des hypoglycémies. Premièrement, il est retrouvé une augmentation significative du TIR (+11.77%, p=0.01), une baisse du temps passé en hypoglycémie < 70 mg/dl (-4.66%, p=0.027), du nombre d’épisodes d’hypoglycémies (-24.9 épisodes, p=0.039) et du coefficient de variation (-5.67%, p=0.008). Si des paramètres objectifs de réduction de l’exposition à l’hypoglycémie sont améliorés, il n’en est pas de même pour les scores de ressentis (Gold, Clarke) et d’appréhension (HFS) des hypoglycémies. Deuxièmement, les scores de qualité de vie et de satisfaction ne sont pas améliorés au bout de 3 mois de port du DG4 comparativement au FSL (ADDQoL, DTSQs). Conclusion : notre étude rapporte de façon préliminaire que la transition d’un dispositif FGM à un dispositif rtCGM s’accompagne d’une amélioration sur des paramètres de contrôle glycémique sur un effectif de 10 patients DT1 suivis sur 3 mois. La démarche éducative à l’initiation du DG4 et au cours de réévaluations régulières pourrait être une des raisons majeures de cette amélioration sur l’équilibre glycémique. L’absence d’amélioration sur la satisfaction et la qualité de vie pourrait s’expliquer par une courte durée d’étude. Ces résultats doivent être confirmées par des études fondées sur une méthodologie similaire afin d’apporter de nouvelles données permettant au clinicien de mieux se situer dans le choix initial ou la réévaluation d’un dispositif CGM, centré sur le profil du patient (métabolique, qualité de vie, choix et autonomie du patient).
Fichier principal
Vignette du fichier
PREAU thèse CGM YP 2019.pdf (3.3 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02395734 , version 1 (05-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02395734 , version 1

Cite

Yannis Preau. Transition d'un système de mesure en continu du glucose de type FGM à un système rtCGM : améliore-ton vraiment les paramètres d'évaluation de l'équilibre glycémique et de qualité de vie chez une cohorte de patients diabétiques de type 1. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02395734⟩
91 View
200 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More