Décision d’initiation de la dialyse chez les patients insuffisants rénaux chroniques stade terminal, en incapacité de donner leur consentement - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Decision to initiate dialysis in patients who are unable to give their consent

Décision d’initiation de la dialyse chez les patients insuffisants rénaux chroniques stade terminal, en incapacité de donner leur consentement

Abstract

In 2016, approximately 50,000 patients in France were living on dialysis. Studies show that dialysis patients are the most difficult group to treat, but also in all aspects of their lives. The complexity of dialysis and its consequences require that all their needs be taken into account. The decision to initiate dialysis is therefore not a decision that is taken lightly. The decision to initiate long-term dialysis in patients with chronic inadequacy is a very common situation. The situations of patients who cannot give their full consent, which are also frequent, are discussed at meetings at the end of which a decision will be taken. The parameters that are taken into account and the stakes of the decision to initiate dialysis are multifactorial. They are the responsibility of both the patient and the care team. All these aspects, both objective and subjective, which influence the final decision, which is the responsibility of the referring nephrologist, are discussed in a multidisciplinary and multi-professional meeting. There are few tools for evaluating decision-making parameters. Our objective was to identify and assess the nature of the decision-making determinants in this type of situation and to highlight possible ethical tensions in this context. Our study shows that the nature and choice of decision-making determinants represent a combination of the principles of Evidence Based Medicine applied individually, with the patient at the centre of the decision. The shared decision resulting from multidisciplinary consultation meetings makes it possible to avoid the arbitrary nature of the subjective parameters and the personal and professional representations of each individual.
En 2016, environ 50 000 patients en France vivaient grâce à la dialyse. Les études montrent que les personnes dialysées sont celles qui rencontrent le plus de difficultés, vis-à-vis de leur traitement, mais aussi dans toutes les dimensions de leur existence. La lourdeur de la dialyse et ses conséquences nécessitent la prise en compte de l’ensemble de leurs besoins. La décision d’initiation de la dialyse n’est donc pas une décision qui se prend à la légère. La décision d’initiation de la dialyse au long cours chez les patients insuffisants chroniques est une situation très fréquente. Les situations des patients qui ne peuvent pas donner pleinement leur consentement, fréquentes également, sont discutées lors des réunions à l’issue desquelles une décision sera prise. Les paramètres qui sont pris en compte et les enjeux de la décision d’initiation de la dialyse sont multifactoriels. Ils relèvent tant du patient que de l’équipe de soin. Tous ces aspects, à la fois objectifs et subjectifs, qui influent sur la décision finale, décision qui incombe au néphrologue référent, sont discutés lors d’une réunion pluridisciplinaire et pluri-professionnelle. Il existe peu d’outils d’évaluation des paramètres décisionnels. Notre objectif était d’identifier et d’évaluer la nature des déterminants décisionnels dans ce type de situation et de faire ressortir les éventuelles tensions éthiques dans ce contexte. Notre étude met en évidence que la nature et le choix des déterminants décisionnels représentent une association des principes de l’Evidence Based Medecine appliquée individuellement, le patient étant au centre de la décision. La décision partagée issue des réunions de concertation pluridisciplinaires permet de s’affranchir du caractère arbitraire des paramètres subjectifs et de représentations personnelles et professionnelles de chacun.
Fichier principal
Vignette du fichier
M2Ethique_DELIMANN-Corina_DUMAS.pdf (2.23 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02399892 , version 1 (25-02-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02399892 , version 1

Cite

Corina Delimann. Décision d’initiation de la dialyse chez les patients insuffisants rénaux chroniques stade terminal, en incapacité de donner leur consentement. Ethique. 2019. ⟨dumas-02399892⟩
182 View
1201 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More