Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude observationnelle rétrospective sur les atteintes hépatiques et rénales dans une cohorte d'adolescents atteints d'anorexie

Résumé : Contexte : peu de cas existent concernant la prévalence, la cause et l’évolution des atteintes hépatiques et rénales chez les patients pédiatriques atteints d’anorexie mentale. Objectif : le but de cette étude était de décrire la prévalence et les facteurs de risques des atteintes hépatiques et rénales à l’admission, leur évolution pendant l’hospitalisation, et d’examiner comment le développement de ces défaillances à l’admission affecte la prise de charge thérapeutique dans une cohorte d’adolescents atteints d’anorexie mentale. Méthode : dans une cohorte rétrospective d’adolescents atteints d’anorexie mentale au sein de l’hôpital de Marseille de 2013 à 2019, nous avons comparé quatre groupes à l’admission en hospitalisation : élévation des transaminases/transaminases normales et insuffisance rénale/absence d’insuffisance rénale pour analyser les différences (recueil des paramètres démographiques, anthropométriques, de la durée de la maladie, du taux de calories initiale, de la vitesse de renutrition, du taux des transaminases et de créatinine avec calcul du débit de filtration glomérulaire). Nous avons observé l’évolution des transaminases et de l’insuffisance rénale pour ces quatre groupes au cours de la renutrition. Résultats : au total, 29 patients atteints d’anorexie mentales ont été inclus dans l’étude (âge: 14.2 ans, filles (86.2%), Z-score médian de l’IMC : -2.8 Deviation Standard (DS)) avec élévation des transaminases pour 20.7 % et une insuffisance rénale pour 13.8 % des patients à l’admission. Un Z- score de l’IMC bas (-4.05 vs -2 DS, p = 0.013), un faible poids attendu pour la taille (69% vs 76%, p = 0.034) et une durée plus longue de la maladie (2.1 vs 0.9 ans, p = 0,032) étaient associées significativement avec une augmentation des transaminases à l’admission. Un Z-score de l’IMC bas (-3.35 vs -2.5 DS, p = 0.002) et une perte de poids plus importante avant l’admission (0.66 vs à 0.20 kg par jour, p = 0.002) étaient associés à une insuffisance rénale à l’admission. Le temps du nadir de l’IMC (13.5 vs 6.5 jours, p = 0.034) et la durée d’hospitalisation (55 vs 41 jours, p = 0.036) étaient plus longs dans le groupe élévation des transaminases à l’admission. Durant la renutrition, les enzymes hépatiques (intervalle de confiance (IC) à 95%, odds ratio (OR) aspartate aminotransférases : -0.07 [-0.11; -0.03] and OR alanine aminotransférases : -0.16 [-0.27; -0.06]) et l’insuffisance rénale (95% IC, OR créatinine: -0.013 [-0.017; -0.008]) ont diminué de façon concomitante à l’augmentation des calories. Conclusion : les résultats de cette étude suggèrent que le degré de dénutrition est associé aux atteintes hépatiques et rénales à l’admission en service. Ces défaillances disparaissent avec la renutrition. Des études prospectives multicentriques pour observer l’évolution rénale et hépatique pendant le processus de renutrition au sein d’une cohorte pédiatrique de patients atteints d’anorexie mentale devront être menées pour confirmer nos conclusions.
Complete list of metadatas

Cited literature [28 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02400945
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, December 9, 2019 - 5:12:18 PM
Last modification on : Wednesday, October 14, 2020 - 3:49:42 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, March 10, 2020 - 10:30:20 PM

File

MEJEAN thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02400945, version 1

Collections

Citation

Coline Mejean. Étude observationnelle rétrospective sur les atteintes hépatiques et rénales dans une cohorte d'adolescents atteints d'anorexie. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02400945⟩

Share

Metrics

Record views

45

Files downloads

59