Troubles bipolaires du sujet âgé : spécificités cliniques et thérapeutiques, aspects cognitifs, question des liens avec les démences - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Troubles bipolaires du sujet âgé : spécificités cliniques et thérapeutiques, aspects cognitifs, question des liens avec les démences

Abstract

Contexte, hypothèses et objectifs : la maladie bipolaire du sujet âgé peut être associée à des difficultés diagnostiques et thérapeutiques, notamment du fait d’une évolution démentielle. Face à cette association, plusieurs interrogations surviennent. Existe-t-il des spécificités sémiologiques ou de prise en charge en population gériatrique ? Comment définir la bipolarité d’apparition tardive ? Quels sont les mécanismes de l’involution cognitive ? Quels sont les liens ou situations d’errances diagnostiques entre bipolarité et démences ? Méthodologie : nous avons décrit trois cas cliniques complexes, réalisé une revue de la littérature ainsi qu’une étude épidémiologique, descriptive, multicentrique et transversale afin d’évaluer les connaissances et les pratiques de différentes populations de médecins. Résultats : la maladie bipolaire du sujet âgé apparaît moins fréquente, mais est sans doute sous-diagnostiquée du fait de l’atypicité clinique. On distingue les patients diagnostiqués à l’âge adulte qui vieillissent, et des formes d’apparition tardives (LOBD : Late Onset Bipolar Disorder), pour lesquelles des spécificités épidémiologiques et cliniques semblent se dégager. Le trouble bipolaire est caractérisé par une dysrégulation émotionnelle, mais des anomalies cognitives et de neuro-imagerie ont également été identifiées. A l’âge gériatrique, ces troubles peuvent constituer d’authentiques syndromes démentiels aboutissant à une atteinte sous-cortico-frontale, rejoignant en quelque sorte l’ancien concept de « démence vésanique ». L’hypothèse étiopathogénique retient une toxicité neurologique cumulative des épisodes thymiques, associée à celle des comorbidités et de certains psychotropes, mais le rôle d’autres facteurs reste à éclaircir. Des comorbidités neurologiques restent possibles, d’autant que la maladie bipolaire est associée à des facteurs de risque de démence. Des liens sont parfois suspectés et il semble exister des situations d’errances diagnostiques avec certaines maladies neurologiques. Notre étude a mis en évidence un intérêt pour ces questions, ainsi que des différences de connaissances et de pratiques entres psychiatres généraux et psychiatres du sujet âgé, neurologues, gériatres et médecins généralistes. Discussion, conclusion : le nombre de diagnostics de trouble bipolaire en population gériatrique risque d’augmenter dans les années à venir (vieillissement des patients et émergences de LOBD). Chez le sujet âgé, surtout en cas d’atypicité et/ou de premier épisode thymique tardif, l’exclusion d’une cause somatique et d’une confusion est primordiale. Il existe de nombreux facteurs confondants pour l’involution cognitive, et les études sont la plupart du temps rétrospectives à partir d’échantillons réduits. Il existe une hétérogénéité dans la définition des LOBD, faisant suspecter plusieurs hypothèses étiopathogéniques. La prévention des troubles cognitifs repose sur leur dépistage précoce, la prise en charge des comorbidités et une utilisation optimale des traitements. A un stade de démence, ces préconisations sont à poursuivre, et la prise en charge sociale doit être centrale et adaptée. Notre étude semble confirmer des difficultés diagnostiques et thérapeutiques dans le champ de la maladie bipolaire du sujet âgé, mais laisse également entrevoir une possible complémentarité entre différentes spécialités.
Fichier principal
Vignette du fichier
MALLET thèse.pdf (7.87 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02406705 , version 1 (12-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02406705 , version 1

Cite

Pauline Mallet. Troubles bipolaires du sujet âgé : spécificités cliniques et thérapeutiques, aspects cognitifs, question des liens avec les démences. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02406705⟩
612 View
1277 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More