La vaccination chez les professionnels soignants : l’exemple d’une étude utilisant la méthode des choix discrets pour analyser les préférences vaccinales contre une maladie aiguë, fréquente et avec risques de complications sévères chez les personnes vulnérables - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

La vaccination chez les professionnels soignants : l’exemple d’une étude utilisant la méthode des choix discrets pour analyser les préférences vaccinales contre une maladie aiguë, fréquente et avec risques de complications sévères chez les personnes vulnérables

Abstract

La recommandation vaccinale contre la grippe et la coqueluche pour les personnels de santé s’appuie à la fois sur un but de protection directe et indirecte. En France la couverture vaccinale des soignants reste modérée, voire même faible en fonction des groupes de métier. Le concept d’hésitation vaccinale présente la décision vaccinale comme un continuum pouvant être influencé par de nombreux facteurs témoignant d’une approche pluridisciplinaire. L’analyse conjointe, s’inspirant de l’économie et du marketing social, s’inscrit dans cette optique et permet d’évaluer l’impact combiné et individuel de ces facteurs. Un total de 1809 professionnels soignants a répondu au questionnaire. L’attribut, qui les influence le plus est celui concernant la sureté du vaccin. Ainsi un vaccin présentant un EIG, victime d’une controverse ou récent se verra refusé systématiquement. Les soignants sont aussi sensibles aux attributs concernant la protection indirecte (impact positif), les mesures post décision vaccinale (impact négatif) et son efficacité. On peut constater une homogénéité des préférences parmi les répondants, elles ne varient pas significativement alors que les pourcentages d’acceptions si. Sur les bases de cette étude, on peut émettre l’hypothèse qui sera difficile d’obtenir des progressions importantes de taux de couverture vaccinale antigrippale s’il n’y a pas d’amélioration du vaccin ou de changement juridique. Néanmoins il est nécessaire de s’interroger sur la pertinence éthique et sur le fondement scientifique d’un changement juridique sachant que l’intérêt de protection indirect ne fait pas consensus au sein de la recherche en santé publique.
Fichier principal
Vignette du fichier
2018GREA7071_donzel_godinot_leo(1)(D)_version_diffusion.pdf (2.03 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02420228 , version 1 (19-12-2019)

Identifiers

Cite

Léo Donzel Godinot. La vaccination chez les professionnels soignants : l’exemple d’une étude utilisant la méthode des choix discrets pour analyser les préférences vaccinales contre une maladie aiguë, fréquente et avec risques de complications sévères chez les personnes vulnérables. Sciences pharmaceutiques. 2018. ⟨dumas-02420228⟩
142 View
416 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More