Pronostic à long terme des épisodes de dyspnée sifflante chez les enfants de 0 à 24 mois : comparaison aux recommandations des Hôpitaux du Grand Ouest (HUGO) de France - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Long-term prognosis of wheezing episodes in children 0 to 24 months old: comparison with Western Network of University Hospitals in France (HUGO) recommendations

Pronostic à long terme des épisodes de dyspnée sifflante chez les enfants de 0 à 24 mois : comparaison aux recommandations des Hôpitaux du Grand Ouest (HUGO) de France

Abstract

Introduction: although acute viral bronchiolitis and preschool asthma are common diseases, their definitions vary in many parts of the world. Verstraete et al. updated their definitions in 2013, with implications for the acute management of wheezy dyspnoeic episodes. Early identification of children likely to become asthmatic is very important to allow the prescription of suitable therapies in the long term. Objectives: 1) To validate, over a long period, the Western Network of University Hospitals in France (HUGO) recommendations regarding the outcome of wheezing episodes in children less than 2 years old. 2) To Evaluate the contribution of different prognostic scores (IPA and PIAMAm). Materials and methods: this was a single-centre retrospective study carried out at the children Hospital from the CHU in Bordeaux, including children who were at least 6 years old with a history of hospitalisation for wheezing episodes before 2 years of age. The study population included 136 children divided into six groups. Results: we showed that children under 1 year without atopy, from the 2nd wheezing episode, did not become asthmatic at the age of 6. Among the children with a history of a single wheezing episode at >1-year-old, 66% of those with atopy developed asthma by 6 years of age. These results were consistent with the HUGO recommendations for these two groups of children. For the other groups, the results were not consistent with the HUGO recommendations. The positivity or negativity of the API or the PIAMAm score did not improve the possibility of early prediction of long-term wheezing. Conclusion: the HUGO recommendations should be modified according to the different groups to allow the establishment of appropriate long-term treatment. This study confirmed that the occurrence of a wheezing episode after 1 year among atopic children increases the risk of developing asthma. The API and PIAMAm scores provided no additional benefit in prediction of prognosis.
Introduction : la bronchiolite aiguë virale et l'asthme du nourrisson sont des maladies fréquentes, leur définition n'est pas consensuelle. En 2013, MM. Verstraete et al. ont actualisé la définition de la bronchiolite aigüe du nourrisson, par rapport à l’asthme du nourrisson. Repérer précocement les enfants à risque de devenir asthmatiques à 6 ans, permet de leur proposer un traitement adapté au long cours. Objectifs : 1) Valider, à long terme, les recommandations des HUGO concernant la prise en charge des épisodes sifflants chez les enfants de moins de 2 ans. 2) Évaluer l’apport des différents scores pronostiques (IPA et PIAMA). Matériels et méthodes : c'est une étude rétrospective monocentrique réalisée à l'hôpital des enfants du CHU de Bordeaux incluant des enfants âgés d'au moins 6 ans et hospitalisés entre 0 et 2 ans pour des épisodes sifflants. Nous avons inclus 136 enfants, répartis en 6 groupes, en fonction de leur âge, du nombre d'épisodes sifflants et de l'atopie. Résultats : nous avons montré que les enfants de moins d'1 an sans atopie, à partir du 2ème épisode sifflant, ne devenaient pas asthmatiques à l'âge de 6 ans dans la quasi-totalité des cas. Chez les enfants de plus d‘1 an ayant eu un seul épisode sifflant : 66% des atopiques devenaient asthmatiques. Ces résultats sont conformes aux recommandations des HUGO. Pour les autres groupes les résultats ne sont pas concordant à long terme. La positivité ou la négativité de l’IPA était bien corrélée au fait de devenir asthmatique pour les groupes d’enfants dont les recommandations des HUGO étaient validées à long terme. Le score PIAMA était peu corrélé au fait de devenir asthmatique ou non. Conclusion : faire au moins 2 épisodes sifflants ayant entrainé une hospitalisation avant 1 an ou faire un épisode sifflant après 1 an chez l’enfant atopique augmente le risque de devenir asthmatique. Les recommandations des HUGO doivent être pondérées en fonction des scores afin d’adapter au mieux le traitement de fond.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2019_Gaillard.pdf (2.31 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02430566 , version 1 (07-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02430566 , version 1

Cite

Mélanie Gaillard. Pronostic à long terme des épisodes de dyspnée sifflante chez les enfants de 0 à 24 mois : comparaison aux recommandations des Hôpitaux du Grand Ouest (HUGO) de France. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02430566⟩
51 View
88 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More