Quelques considérations sur Boerhavia diffusa L., espèce médicinale aux Antilles introduite dans la pharmacopée française - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Some considerations on Boerhavia diffusa L., a medicinal species in the French West Indies introduced in the French Pharmacopoeia

Quelques considérations sur Boerhavia diffusa L., espèce médicinale aux Antilles introduite dans la pharmacopée française

Abstract

Boerhavia diffusa is a pantropical perennial plant belonging to the Nyctaginaceae family. It is a major plant in Ayurvedic and Unani medicine, known in Martinique and Guadeloupe as Patagon rouge (wouj in Creole) or Patagon Valeriane. Already present in the Indian and Brazilian pharmacopoeias, it was registered in 2013 with the French Pharmacopoeia to promote overseas biodiversity and for its traditional use as a treatment for sore throats in Martinique. The objective of this work is to assess the knowledge on botany, phytochemical composition, pharmacological properties, ethnopharmacological data of this plant and to determine if it has a potential in phytotherapy or for the pharmaceutical industry. An alkaloid, phenolic compounds (rotenoids, flavonoids, lignans), steroids, triterpenoids, xanthones were found. Many pharmacological activities have been demonstrated (antioxidant, anti-inflammatory, antinociceptive, antifibrinolytic, hepatoprotective, renal, cardiac, antiasthmatic, spasmolytic, antimicrobial, antidiabetic, anticancer) and allow to validate some of its traditional uses. This plant is used in cosmetology by several laboratories as in India, drugs contain it in their formulations. Some molecules isolated from Boerhavia diffusa, such as punarnavine, boervinones B, H, uridine triacetate, quercetin 3-O-α-D-rhamnoside, have shown good results in infectiology or oncology.
Boerhavia diffusa est une plante vivace, pantropicale, appartenant à la famille des Nyctaginacées. C’est une plante majeure dans la médecine ayurvédique et unani, connue en Martinique et en Guadeloupe sous le nom de Patagon rouge (wouj en créole) ou Patagon valériane. Déjà présente dans les pharmacopées indienne et brésilienne, elle a été inscrite en 2013 à la Pharmacopée Française pour valoriser la biodiversité ultramarine et pour son utilisation traditionnelle contre les maux de gorge en Martinique. L’objectif de ce travail est de faire le bilan des connaissances sur la botanique, la composition phytochimique, les propriétés pharmacologiques, les données ethnopharmacologiques de cette plante et de déterminer si elle a un potentiel en phytothérapie ou pour l’industrie pharmaceutique. Un alcaloïde, des composés phénoliques (roténoïdes, flavonoïdes, lignanes), des stéroïdes, des triterpénoïdes, des xanthones ont été trouvés. De nombreuses activités pharmacologiques ont été démontrées (antioxydante, anti-inflammatoire, antinociceptive, antifibrinolytique, hépatoprotectrice, rénale, cardiaque, antiasthmatique, spasmolytique, antimicrobienne, antidiabétique, anticancéreuse) et permettent de valider certaines de ses utilisations traditionnelles. Cette plante est utilisée en cosmétologie par plusieurs laboratoires et en Inde, des médicaments la renferment dans leurs formulations. Certaines molécules isolées à partir de Boerhavia diffusa, comme le punarvoside, les boervinones B, H, le triacétate d’uridine, la quercétine 3-O-α-D-rhamnoside, ont montré de bons résultats en infectiologie ou en oncologie.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pharmacie_2020_Jacques-Gustave.pdf (8.69 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02432544 , version 1 (08-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02432544 , version 1

Cite

Guilhem Jacques-Gustave. Quelques considérations sur Boerhavia diffusa L., espèce médicinale aux Antilles introduite dans la pharmacopée française. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02432544⟩
264 View
1321 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More