Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Comorbidités psychiatriques, neurodéveloppementales et somatiques des patients atteints de schizophrénie précoce

Résumé : Introduction : la schizophrénie est un trouble psychiatrique fréquent, chronique et invalidant. Les schizophrénies précoces (<18ans) et très précoces (<13 ans) sont des formes rares, graves et neurodéveloppementales de schizophrénie. Contrairement aux formes adultes, les données concernant les comorbidités dans la schizophrénie de l’enfant sont limitées. Dans ce contexte, l’objectif de notre étude était d’évaluer les comorbidités psychiatriques, somatiques et neurodéveloppementales des enfants atteints de schizophrénie.
Méthode : il s’agit d’une étude multicentrique prospective sur la période d’avril 2018 à mars 2019. Nous avons inclus des patients entre 7 et 22 ans présentant un diagnostic positif de schizophrénie précoce. Nous avons utilisé les échelles standardisées d’évaluations cliniques (K-SADS-PL 2013 et MINI-S: DSM 5) et les évaluations neurocognitives de Weschler (WISC-V et WAIS-IV) des patients et de leurs parents. Les données anamnestiques ont été recueillies au cours d’entretiens familiaux (biographie, grossesse, périnatalité, développement, antécédents médicaux et psychiatriques du sujet et de ses apparentés).
Résultats : nous avons inclus 20 sujets. L’âge moyen d’on-set était de 9,5 ans (écart type 3,0) et 85% des patients présentaient un diagnostic de schizophrénie très précoce. 100% des sujets présentaient au moins un diagnostic psychiatrique comorbide associé. Les comorbidités les plus fréquemment retrouvées étaient le Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) (75%) et les troubles anxieux (65%). Les atteintes neurodéveloppementales étaient également majeures (troubles du langage chez 90% des sujets) impactant les apprentissages et leurs parcours scolaires dans 95% des cas. Des antécédents médicaux ont été retrouvés dans 85% des cas, majoritairement des pathologies de l’appareil respiratoire (45%).
Conclusion : la schizophrénie de l’enfance est une pathologie rare et grave ayant un impact majeur pour le patient, sa famille et la société. Pour autant la prise en charge demeure essentiellement symptomatique. Nous avons montré que des comorbidités étaient systématiquement retrouvées chez les patients atteints de schizophrénie précoce. En pratique clinique, il est donc nécessaire de les rechercher activement, y compris à l’aide d’outils standardisés, afin de les prendre en charge spécifiquement.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [35 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02438861
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Tuesday, January 14, 2020 - 1:36:35 PM
Last modification on : Monday, October 12, 2020 - 10:28:06 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 15, 2020 - 6:11:18 PM

File

2019NICEM080.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02438861, version 1

Citation

Margaux Pasquet-Levy. Comorbidités psychiatriques, neurodéveloppementales et somatiques des patients atteints de schizophrénie précoce. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02438861⟩

Share

Metrics

Record views

45

Files downloads

85