Mycothérapie : de son usage traditionnel à ses perspectives d'utilisation en pharmacie - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Mycotherapy: from its traditonal use to its potental use in pharmacy

Mycothérapie : de son usage traditionnel à ses perspectives d'utilisation en pharmacie

Abstract

The word « mycotherapy », or « mushroom treatment », probably dates back to 1997 when the German mycologist Jan Ivan Lelley frst described mycotherapy as « the science of the use of mushrooms with medicinal propertes ». Since tme immemorial, macromyces have occupied a special place in the living world. They are used in Traditonal Chinese Medicine (TCM) for their many virtues. Consumpton of fungi such as Agaricus subrufescens, Trametes versicolor, Ganoderma lucidum, Grifola frondosa, Hericium erinaceus, Lentinula edodes, Monascus purpureus, Ophiocordyceps sinensis, Pleurotus ostreatus and Saccharomyces cerevisiae, can be benefcial in treatng many diseases such as cancer, diabetes, cholesterol, fatgue, kidney and liver disease, memory disorders, diarrhea of diferent origins or female sterility,... The common basis of mushrooms used in therapy is immunostmulaton: each of them has a property of stmulatng the immune system through its compositon in β-glucans. The use of mycotherapy must be integrated into a broader vision of the patent's care. In partcular for pathologies neglected by conventonal medicine. At present, mushroom therapy is not known to the general public, so the pharmacist's role as an advisor will be crucial in promotng it.
Le mot « mycothérapie », ou « traitement par les champignons » remonte probablement à 1997 lorsque le mycologue allemand Jan Ivan Lelley décrit, pour la première fois, la mycothérapie comme « la science de l’utilisation des champignons aux vertus médicinales ». Depuis la nuit des temps, les macromycètes occupent une place particulière dans le monde du vivant. Ils sont utilisés dans la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) pour leurs nombreuses vertus. La consommation de champignons comme Agaricus subrufescens, Trametes versicolor, Ganoderma lucidum, Grifola frondosa, Hericium erinaceus, Lentinula edodes, Monascus purpureus, Ophiocordyceps sinensis, Pleurotus ostreatus et Saccharomyces cerevisiae, peut apporter un bénéfice pour soigner de nombreuses maladies telles que le cancer, le diabète, le cholestérol, la fatigue, les maladies rénale et hépatique, les troubles de la mémoire, les diarrhées de différentes origines ou encore la stérilité féminine,... Le socle commun des champignons utilisés en thérapeutiques est l’immunostimulation : chacun d’entre eux possède une propriété de stimulation du système immunitaire par sa composition en β-glucanes. L’utilisation de la mycothérapie doit s’intégrer dans une vision plus large de la prise en charge du patient. Notamment pour des pathologies délaissées par la médecine conventionnelle. À l’heure actuelle, la mycothérapie n’est pas connue du grand public, le rôle de conseils du pharmacien d’officine sera donc déterminant afin d’en faire la promotion.
Fichier principal
Vignette du fichier
POIRIER ANTUNES-joaquim.pdf (4.85 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02446888 , version 1 (21-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02446888 , version 1

Cite

Joaquim Poirier Antunes. Mycothérapie : de son usage traditionnel à ses perspectives d'utilisation en pharmacie. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨dumas-02446888⟩
473 View
3910 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More