Comment les médecins généralistes sont-ils attentifs à la religion de leurs patients en phase palliative symptomatique et terminale de leur maladie ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

How Generalist Practicians address religious aspects with persons at the end of life?

Comment les médecins généralistes sont-ils attentifs à la religion de leurs patients en phase palliative symptomatique et terminale de leur maladie ?

Abstract

Introduction: the attention to spiritual needs – including religious aspects – has been an integral part of palliative medicine since Cicely Saunders introduced the notion of “total pain”. The Generalist Practician (GP) has an important role to play in end of life home care. This study looks at how GPs address religious matters with their patients at the end of life. Material and method: twelve GPs working in Hautes-Pyrenees, France, were interrogated in semi-directive interviews. The interviews were recorded with a Dictaphone, then transcribed in verbatims and analysed with a coding sheet. New indicators that emerged during the study were integrated into the coding sheet. Results and Discussion: spiritual and religious needs are rarely mentioned by GPs when it comes to listing the needs of an ill patient. Physical and moral needs are the most quoted, while religion is considered as taboo and generates a certain discomfort for GPs. Some will prefer turning to a resource person to address this matter. Other factors preventing GPs from addressing the religious issue include lack of experience, fear of proselytism, lack of time or secularism. Two new indicators emerged: the need for it to be a patient-led request and GPs’ personal convictions. Religious aspects that are the most cited include life after death, funerary rites and clergy. Conclusion: this study found that the spiritual and religious needs are rarely discussed with patients at the end of life. The causes are multiple. Respecting their patients’ convictions, showing empathy and the privileged role they play are considered as important for the interviewed GPs. Religious matters are approached in a restricted way.
Introduction : Cicely Saunders introduit la notion de «total pain» dans la médecine palliative. Depuis, l’attention aux besoins spirituels – dont les aspects religieux - en fait partie intégrante. Le médecin généraliste (MG) tient un rôle important dans les fins de vie à domicile. Cette étude s’intéresse à l’abord de la religion par les MG avec leurs patients. Matériel et Méthode : douze MG exerçant dans les Hautes-Pyrénées, ont été interrogés. Il s’agit d’entretiens semi-directifs enregistrés à l’aide d’un dictaphone, retranscrits en verbatim puis analysés à l’aide une grille de codage. L’émergence de nouveaux indicateurs ont été intégrés dans cette grille. Résultats et discussion : les besoins spirituels et religieux sont cités par peu de MG parmi les besoins de la personne malade. Les besoins physiques et moraux sont les plus cités. L’abord de la religion par les MG est relié aux «non dits» et à la gêne ressentie. Certains sollicitent une personne ressource. L’inexpérience, la crainte de prosélytisme, le manque de temps et la laïcité sont d’autres facteurs cités. Deux nouveaux indicateurs ont émergé : la demande doit venir du patient et les convictions personnelles du MG influencent l’abord de ce sujet. Les aspects religieux les plus citées sont la vie après la mort, les rites funéraires, le clergé. Conclusion : cette étude montre que les besoins spirituels et religieux sont peu évoqués. Les causes en sont multiples. Les médecins interrogés considèrent comme important le respect des convictions des patients, l’empathie et le rôle privilégié qu’ils tiennent. Les notions religieuses abordées avec le patient sont restreintes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_Salez.pdf (2.31 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02461725 , version 1 (30-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02461725 , version 1

Cite

Valérie-Anne Salez. Comment les médecins généralistes sont-ils attentifs à la religion de leurs patients en phase palliative symptomatique et terminale de leur maladie ?. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02461725⟩
119 View
298 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More