La banalisation du harcèlement en milieu de travail : une vision de promotion de la santé - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

La banalisation du harcèlement en milieu de travail : une vision de promotion de la santé

Abstract

The trivialization of sexual and psychological harassment at work is a phenomenon that is still not enough studied in the literature but omnipresent in the workplace. However, psychological and sexual violence at work is difficult for the workers to handle and denouncing it could discredit them in their position of professional missions. Added to this fear of job loss, the longwindedness justice system and the fear of stigmatization strongly discourage victims from reporting their situation. As a result, they integrate violence into their professional practices and participate in its daily trivialization. Through several qualitative survey techniques (semi-structured interviews, focus group, participant observation), this study supports the results already present in the literature. It demonstrates many forms of trivialization of harassment at work and the multiple impacts it has, on the lives of victims. Conducted within the GAIHST, the study relied on the stories of victims who are customers of the organization as well as on the experience of professionals competent in the field of harassment at work. The study highlighted several possible recommendations according to a health promotion approach, in order to improve the condition of the victims of harassment at work who undergo its everyday trivialization.
La banalisation du harcèlement sexuel et psychologique au travail est un phénomène encore peu étudié dans la littérature mais bien omniprésente dans le milieu de travail. Pourtant, la violence psychologique et sexuelle au travail est difficile à gérer pour les travailleurs et la dénoncer pourrait les discréditer vis-à-vis de leur poste de leurs missions professionnelles. S’ajoute à cette crainte de perte d’emploi, la lourdeur du système judiciaire et la peur de la stigmatisation qui découragent fortement les victimes à dénoncer leur situation. Par conséquent, celles-ci intègrent la violence à leurs pratiques professionnelles et participent à sa banalisation quotidienne. A travers plusieurs techniques d’enquête qualitatives (entretiens semi-directifs, focus group, observation participante), la présente étude appuie les résultats déjà présents dans la littérature. Elle démontre les multiples formes que revêt la banalisation du harcèlement au travail ainsi que les multiples impacts qu’elle engendre sur la vie des victimes. Réalisée au sein du GAIHST, l’étude s’est appuyée sur les récits des victimes clientes de l’organisme ainsi que sur l’expérience de professionnels compétents dans le domaine du harcèlement au travail. L’étude a mis en lumière plusieurs éventuelles préconisations selon une démarche de promotion de la santé, afin d’améliorer la condition des victimes de harcèlement au travail qui subissent sa banalisation au quotidien.
Fichier principal
Vignette du fichier
M2PROMS_2019_ANDRE.pdf (1.95 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02465817 , version 1 (04-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02465817 , version 1

Cite

Noëmie André. La banalisation du harcèlement en milieu de travail : une vision de promotion de la santé. Santé publique et épidémiologie. 2019. ⟨dumas-02465817⟩
774 View
2725 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More