Temps réel, temps apparent et genre en variation phonétique : l'évolution de la quantité vocalique à Glasgow au cours du XXe siècle - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Real time, apparent time and gender in sound change : variation in vowel length across the 20th century in Glasgow

Temps réel, temps apparent et genre en variation phonétique : l'évolution de la quantité vocalique à Glasgow au cours du XXe siècle

Abstract

The varieties of English spoken in Scotland have their own pattern of vowel duration, referred to as the Scottish Vowel Length Rule; this pattern differs from the one prevailing in most varieties of English, including Anglo-English. Considering the situation of permanent contact between Scotland and England, one can expect Scottish speakers to gradually adopt the Anglo-English pattern; this has already been confirmed in several studies on the realisation of the SVLR. The results of the only study using a corpus of Glaswegian English by male speakers were at odds with this expectation, and revealed the influence of prosodic factors on the evolution of vowel length. Our work seeks to replicate it with female speakers, testing the same real-time and apparent-time perspective. Results show the SVLR is weakening more strongly than for men, and that the Anglo-English durational pattern has not been implemented in Glaswegian. Furthermore, this study confirms the importance of prosodic factors in sound change.
Ce travail se propose d'observer l'évolution en temps réel et en temps apparent de la quantité vocalique dans la variété d'anglais parlée à Glasgow au cours du XXe siècle à l'aide d'un corpus de production orale spontanée. Après avoir présenté les schémas de quantité vocalique caractéristiques de l'anglais écossais et de l'anglais d'Angleterre, puis présenté la situation de contact entre ces dialectes ainsi que l'évolution de la quantité en Écosse, cette étude se consacrera à la réalisation des voyelles /i/ et /u/ chez les femmes de Glasgow nées dans les années 1920, 1950, 1960 et 1990, et comparera les résultats obtenus aux conclusions d'une étude similaire consacrée aux hommes. Si le schéma écossais de longueur vocalique recule à Glasgow, nous verrons qu'il n'est pas remplacé par le modèle anglo-anglais. De plus, nous montrerons que le contexte prosodique joue un rôle dans l'évolution des règles de quantité. Enfin, nous remarquerons que l'érosion du modèle écossais semble plus marquée chez les femmes que chez les hommes.
Fichier principal
Vignette du fichier
CHEVALIER_Florent_Mémoire_M2_2016.pdf (3.34 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02472299 , version 1 (10-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02472299 , version 1

Cite

Florent Chevalier. Temps réel, temps apparent et genre en variation phonétique : l'évolution de la quantité vocalique à Glasgow au cours du XXe siècle. Linguistique. 2016. ⟨dumas-02472299⟩
68 View
226 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More