Facteurs limitant la prescription du «sport sur ordonnance» de Caen et pistes d’amélioration : étude qualitative auprès de 13 médecins généralistes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Factors limiting the “sports on prescription" initiative of caen and ways of improvement: qualitative study among 13 general practitioners

Facteurs limitant la prescription du «sport sur ordonnance» de Caen et pistes d’amélioration : étude qualitative auprès de 13 médecins généralistes

Abstract

Introduction: Promoting regular physical activity is a real public health issue. The city of Caen has set up a "sport on prescription" initiative for sedentary patients with chronic diseases. The objective of our study is to identify the factors limiting its prescription by general practitioners in order to improve it. Method: A qualitative study was conducted among general practitioners through semi-structured and individual interviews, followed by continuous thematic and manual data analysis. Results: The analysis of 13 interviews showed that the prescription was hampered by the lack of knowledge of the initiative, the lack of time and financial reward for doctors, the imprecision of the legal framework and the previous failures. The inclusion criteria of the patients, the location and capacity of the accommodation as well as the duration of coaching were inherent limitations of the program. There were other patient-related barriers widely cited in the literature, especially lack of motivation. General practitioners suggested an improvement of the communication on the initiative and an evolution of some of its conditions. An assessment of its effectiveness and an investment of social health insurance were also requested. Conclusion: If the "sport on prescription" initiative is positively welcomed by the doctors, some weaknesses are raised. Therefore, it seems necessary to expand this at local level and beyond, to not increase disparities regarding access to physical activity.
Introduction : favoriser la pratique d'une activité physique régulière est un véritable enjeu de santé publique. La ville de Caen a mis en place un dispositif "sport sur ordonnance" pour les patients sédentaires atteints de pathologies chroniques. L'objectif de notre étude est d'identifier les facteurs limitant sa prescription par les médecins généralistes, dans le but de l'améliorer. Méthode : une étude qualitative a été menée auprès des médecins généralistes par le biais d'entretiens semi-dirigés et individuels, suivis d'une analyse thématique continue et manuelle des données. Résultats : l'analyse de 13 entretiens a montré que la prescription était freinée par la faible connaissance du dispositif, le manque de temps et de valorisation financière des médecins, les imprécisions du cadre légal et les échecs précédents. Les critères d'admission des patients, la capacité et le lieu d'accueil ainsi que la durée de prise en charge étaient des limites inhérentes au programme. On retrouvait d'autres obstacles liés aux patients largement cités dans la littérature, en particulier le manque de motivation. Les médecins proposaient une amélioration de la communication sur le dispositif et une évolution de certaines de ses modalités. Une évaluation de son efficacité et un investissement de la sécurité sociale étaient également souhaités. Conclusion : si le "sport sur ordonnance" de Caen est accueilli positivement par les médecins, des freins à sa prescription sont relevés. Aussi, il semble nécessaire de réfléchir à des solutions pour élargir ce type de projet localement et au-delà, afin de ne pas aggraver les inégalités d'accès à l'activité physique.
Fichier principal
Vignette du fichier
DUBOIS Lucie.pdf (2.73 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-02472839 , version 1 (10-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02472839 , version 1

Cite

Lucie Dubois. Facteurs limitant la prescription du «sport sur ordonnance» de Caen et pistes d’amélioration : étude qualitative auprès de 13 médecins généralistes. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02472839⟩
152 View
1676 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More