Prévention par les médecins généralistes de la Nouvelle Aquitaine de l’impact des écrans chez les enfants de moins de 6 ans - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Prevention by the primary care doctors of “New Aquitain Region” of the impact of screens exposure on the child under 6

Prévention par les médecins généralistes de la Nouvelle Aquitaine de l’impact des écrans chez les enfants de moins de 6 ans

Abstract

Introduction: children screen exposure keep rising with detrimental consequences for their health. The main objective of our study was to assess the prevention practice of “New Aquitain Region” primary care doctors on the impact of screen exposure on children under 6. The secondary objective was to define predictives factors of prevention. Material: a investigation was conducted. A survey has been sent to a mailing list of the doctors “regional union of health professional” from 12/10/2018 to 12/11/2018. Results: on the 2755 questionnaires sent, we had 128 feedbacks (4.6%). For 90 doctors (70%), the prevention on this field is a public health issue scored. Howewer, 59 interviewed (47%) never speak or just occasionally of this exposure with families. Before the age of 2, 54 doctors (52%) talk about screen exposure problems. Apparently, most of them give the good instruction (42,77%) and they should have to be more preventive on this subject (p<0.05). Similary, either the fact to be a woman, a doctor with information notice in his waiting room or to see more than 10 children by week would favorise a better prevention (p<0.05). Conclusion: the “New Aquitain region” doctor’s consider the prevention of children screen exposure as a public health issue. Howewer, best practices in this field remain stay insufficient. The most important is to speak about this as early as possible.
Introduction : l’exposition des enfants aux écrans ne cessent d’augmenter avec des conséquences négatives sur leur santé. L’objectif principal de notre étude était d’évaluer les pratiques déclarées de prévention et d’information des médecins généralistes de la Nouvelle-Aquitaine à propos de l’impact des écrans chez les enfants de moins de 6 ans. L’objectif secondaire était de définir des facteurs favorisant la prévention. Matériel : une enquête a été réalisée grâce à un questionnaire diffusé par mailing list de l’Union Régionale Des Professionnels de Santé aux omnipraticiens entre le 12/10/2018 et le 12/11/2018. Résultats : sur les 2755 questionnaires envoyés, nous avons eu 128 répondants (4.6%). Pour 90 (70%) de médecins, la prévention dans ce domaine est un enjeu de santé publique. Cependant, 59 interrogés (47%) ne parlent pas du tout ou qu’occasionnellement de cette exposition aux familles. Avant 2 ans, 54 médecins généralistes (42%) abordent le problème des écrans. Il semblerait que ces derniers délivrent en grande majorité le bon message (42, 77%) et qu’ils effectuent une meilleure prévention globale dans ce domaine (p<0.05). De même, le fait d’être une femme, d’avoir des dépliants dans sa salle d’attente ou de voir plus de 10 enfants par semaine semblent favoriser une meilleure prévention (p<0.05). Conclusion : les médecins généralistes de la Nouvelle Aquitaine estiment que la prévention de l’impact des écrans chez les enfants est un enjeu de santé publique. Cependant leurs pratiques dans ce domaine restent insuffisantes. L’essentiel c’est d’en parler et le plus précocement possible.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_CHABALGOITY.pdf (2 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02473586 , version 1 (10-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02473586 , version 1

Cite

Anaïs Chabalgoïty. Prévention par les médecins généralistes de la Nouvelle Aquitaine de l’impact des écrans chez les enfants de moins de 6 ans. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02473586⟩
133 View
405 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More