Données cliniques autour de la fièvre Q aiguë à La Réunion : étude de cohorte rétrospective - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Clinical features of acute Q fever in Réunion Island: a retrospective cohort study

Données cliniques autour de la fièvre Q aiguë à La Réunion : étude de cohorte rétrospective

Abstract

Introduction: Q fever is a neglected disease, C.burnetii is circulating in Réunion Island but acute Q fever clinical features and incidence remained unknown. The aim of this study was to report clinical and epidemiological data of acute Q fever in Réunion Island from 2004 to 2017. Materials/methods: Cases were retrieved from hospital databases using “Q fever” or “Coxiella burnetii” as search terms and enrolled in a retrospective cohort study in one of the four hospitals of the Island. Inclusion was based either on a positive Coxiella burnetii serology (defined as phase IgG II ≥ 200 and phase IgM II ≥ 50), or a seroconversion or a positive PCR on blood or serum of hospitalized patients. Results: Forty-two patients were included. Cumulative incidence was estimated at 9.3 per 100.000 inhabitants (95%CI: 6.4-12.1). Most common manifestations were pulmonary (n=26 with 45.2% pneumonia), digestive (n=11) and cardiac (endocarditis, n=2). Conclusions: Together with seroprevalence figures, these data suggest that Q fever reaches low to moderate endemic levels on Réunion Island. As previously reported, pulmonary symptoms are on the foreground.
Introduction : La fièvre Q est une pathologie négligée, la présence de C.burnetii a été démontrée à La Réunion mais peu de données cliniques sont disponibles. Le but de cette étude était de rapporter les données cliniques et épidémiologiques de la fièvre Q aigue à La Réunion entre 2004 et 2017. Matériels/Méthodes : Les cas de cette étude de cohorte rétrospective ont été inclus à partir des bases de données informatiques des quatre hôpitaux de l’île à partir des termes « Coxiella burnetii » et « Fièvre Q ». L’inclusion s’est basée sur une sérologie Coxiella burnetii positive (IgG phase II≥ 200 et IgM phase II ≥ 50) ou une séroconversion ou une PCR positive des patients hospitalisés. Résultats : Quarante-deux patients ont été inclus. L’incidence cumulée a été estimée à 9,3 pour 100 000 habitants (95%IC : 6,4-12,1). La présentation clinique la plus fréquente était l’atteinte pulmonaire (n=26 avec 45,2% de pneumopathie) puis digestive (n=11) et cardiaque (endocardite n=2). Conclusions : La fièvre Q est présente sous forme endémique à La Réunion, la présentation pulmonaire est la plus fréquente.
Fichier principal
Vignette du fichier
Aubin_Alexandra_35008779.pdf (6.62 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02484044 , version 1 (19-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02484044 , version 1

Cite

Alexandra Aubin. Données cliniques autour de la fièvre Q aiguë à La Réunion : étude de cohorte rétrospective. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02484044⟩
123 View
221 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More