Évaluation des difficultés des médecins généralistes de Gironde pour l'obtention d'un transport pour les urgences non vitales - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Evaluation of Gironde general practitioners' difficulties in obtaining transport for non-vital emergencies

Évaluation des difficultés des médecins généralistes de Gironde pour l'obtention d'un transport pour les urgences non vitales

Abstract

In primary care, family doctors are sometimes forced to address their patients to an emergency room service for cases where life threatening is not immediately engaged. They are faced with difficulties in obtaining a way of medical transport. The objective of this doctoral thesis is to evaluate the difficulties for general practitioner of Gironde to obtain transportation for non-vital emergencies. The investigation was carried out from February to December 2018 among the 1778 general practitioners of Gironde. The 158 responses obtained showed that 88% of the doctors interviewed claimed that they had difficulties. The investigation doesn’t show any significant difference according to the places of exercise, type of secretariat, distance of an EMR, age. The repercussion for the work organization of the general practitioner is major. Center 15 is too often forced to obtain medical transport. There is no tool available to general practitioners to facilitate the provision of a health transport adapted to the patient. In conclusion, almost all family doctors in Gironde are in difficulty to obtain a medical transport for their patient. These difficulties have an impact on the care of patients in primary care, with an important social and economic challenge. This difficulty for doctors remains unresolved.
En soins primaire, les médecins généralistes sont parfois contraints d’adresser leurs patients dans un service d’accueil d’urgence (SAU) pour des cas où le pronostic vital n’est pas engagé immédiatement. Ils se trouvent confrontés à des difficultés pour l’obtention d’un moyen de transport sanitaire. L’objectif de ce travail de thèse est d’évaluer les difficultés pour les médecins généralistes de Gironde pour l’obtention d’un transport pour les urgences non vitales. L’enquête a été réalisée de février à décembre 2018 auprès des 1778 médecins généralistes de Gironde. Les 158 réponses obtenues ont permis de mettre en évidence que 88% des médecins interrogés déclarent avoir des difficultés. L’enquête ne met pas en avant de différence significative selon les lieux d’exercice, le type de secrétariat, la distance d’un SAU, l’âge. Le retentissement pour l’organisation de travail du médecin généraliste est majeur. Le centre 15 est trop souvent contraint d’obtenir le transport sanitaire. Il n’existe pas d’outil à disposition des médecins généralistes pour faciliter l’obtention d’un transport sanitaire adapté au patient. En conclusion, la quasi-totalité des médecins généralistes de Gironde sont en difficulté pour obtenir un transport sanitaire pour leur patient. Ces difficultés ont un retentissement sur la prise en charge des patients en soins primaires, avec un enjeu social et économique important. Cette difficulté pour les médecins reste actuellement sans solution.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_Ruchaud.pdf (1.79 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02484436 , version 1 (19-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02484436 , version 1

Cite

Thibault Ruchaud. Évaluation des difficultés des médecins généralistes de Gironde pour l'obtention d'un transport pour les urgences non vitales. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02484436⟩
56 View
239 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More