Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude des facteurs de risque de rupture hémorragiques des varices des membres inférieurs

Résumé : Contexte : La rupture hémorragique de varices est une complication rare de la maladie veineuse mais avec de lourdes conséquences en termes de morbi-mortalité. Cette pathologie peu connue peut occasionner le décès des malades rapidement en l’absence de prise en charge. Objectif : L’objectif principal de notre étude était d’identifier des facteurs de risque de survenue d’une hémorragie variqueuse. Méthode : Nous avons mené une étude observationnelle descriptive rétrospective monocentrique portant sur des patients du Centre Hospitalier Vichy entre le 01 janvier 2013 et le 31 mai 2019. Les malades inclus avaient présenté une hémorragie extériorisée au niveau d’un membre inférieur en lien avec une rupture spontanée ou traumatique d’une varice des membres inférieurs. Résultats : Quarante-deux patients ont pu être inclus dans l’étude avec une prédominance masculine (57.1 %). La population était dans l’ensemble âgée de plus de 50 ans (73.8 %), en surpoids ou obèse (52.4 %), ayant exercée une profession manuelle ou ouvrière (57.1 %). Les malades étaient peu polypathologiques avec peu de médicaments au long cours notamment anti-thrombotiques. L’hémorragie, récidivante dans 47.6 % des cas, survenait sans traumatisme (69.0 %) au-dessous du genou (88.6 %) à un stade précoce de la maladie (stade C2 – 52.4 %) chez des patients non observant de la compression élastique (54.8 %) et dans 50 % des cas asymptomatiques. La sclérothérapie à la mousse associée au laser/radiofréquence (61.8 %) a permis d’obtenir la cicatrisation des lésions sans récidive hémorragique à l’exception d’un patient. Conclusion : L’identification d’une perle variqueuse à proximité de la cheville chez un homme âgé de plus de 50 ans en surpoids ou obèse exerçant ou ayant exercé une profession manuelle ou ouvrière avec un antécédent personnel de rupture est à risque de survenue d’un nouvel épisode hémorragique. Cette hémorragie peut survenir sans traumatisme à un stade clinique peu évolué de la maladie et chez des sujets potentiellement asymptomatiques d’où l’intérêt d’un dépistage précoce. L’identification de facteurs de risque hémorragiques impose un traitement curatif des varices responsables. Ce travail identifie la sclérothérapie à la mousse associée à une ablation thermique comme stratégie thérapeutique de première intention.
Complete list of metadatas

Cited literature [33 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02484690
Contributor : Santé Uca <>
Submitted on : Wednesday, February 19, 2020 - 3:43:05 PM
Last modification on : Thursday, February 20, 2020 - 1:37:27 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, May 20, 2020 - 3:53:17 PM

File

PETITALOT.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02484690, version 1

Collections

Citation

Maxime Petitalot. Étude des facteurs de risque de rupture hémorragiques des varices des membres inférieurs. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02484690⟩

Share

Metrics

Record views

70

Files downloads

221