Manifestations et complications orthopédiques dans la leucémie aiguë lymphoblastique de l'enfant : étude épidémiologique et thérapeutique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Orthopaedic manifestations and complications in children with acute lymphoblastic leukemia: epidemiologic and therapeutic study

Manifestations et complications orthopédiques dans la leucémie aiguë lymphoblastique de l'enfant : étude épidémiologique et thérapeutique

Abstract

Introduction: acute lymphoblastic leukemia (ALL) is the most frequent pediatric cancer, which can be revealed by different symptoms such as osteo-articular manifestations. ALL is a curable disease thanks to medical advances but several complications might occur, altering quality of life. The aim of this work was to provide an overview of musculo-skeletal manifestations at diagnosis, to report osteo-articular treatment-related complication and to investigate vertebral compression fractures treatment and evolution. Materials and methods: a retrospective study was conducted between 2007 and 2017 including all children diagnosed with ALL in 3 pediatric university hospitals. Patients suffering from another type of leukemia were excluded as well as ALL secondary to a syndrome. All the patients with orthopaedic manifestations at initial diagnosis and during treatment were reported. Radiological exams were analyzed. Regarding compression vertebral fractures, sagittal measures on full-spine standing radiographs were performed. Results: a total of 1293 children (mean age 6.8 ± 0.1-year-old) were diagnosed and treated for an ALL: 10.7% had orthopaedic manifestations at initial diagnosis (bone pain 76.7%, pathological fractures 16,7% and arthritis 6.6%). In 118 cases, radiological exams were performed showing radiolucent metaphyseal bands, osteolysis, periosteal reactions and diffuse bone demineralization. Orthopedic complications were found in 10% (n=129) with a mean follow-up of 4.3 years (osteonecrosis 54.3% and osteopenia 45.7%). Regarding osteopenia, patients received oral Vitamin D and calcium supplementation and intravenous bisphosphonates for 11 patients with confirmed osteoporosis. Surgical treatment was performed in 3.1% for epiphyseal necrosis with articular damages. Several risk factors were identified: relapses and bone marrow graft, as well as high dose of corticoids for osteonecrosis. Among the global population, 2.2% had vertebral compression fractures, treated conservatively (including 16 patients with brace). At last follow-up, patients had a correct global alignment and traumatic vertebral angle showed improvement due to remodeling effects. Conclusion: orthopaedic manifestations are frequent and the diagnosis of ALL should be raised in front of a child with loss of condition and musculo-skeletal symptoms. These patients should be urgently addressed for further management. Orthopaedic complications are reversible in most of the cases, except for epiphyseal necrosis. Vertebral compression fractures, even multistage have a good prognosis with no global misalignment at final follow-up, with or without treatment. Therefore, patients and parents should be reassured during treatment.
Introduction : la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) est le cancer le plus fréquent de l’enfant et peut être suspecté devant plusieurs symptômes dont des signes ostéo-articulaires. Les progrès thérapeutiques ont permis de rendre cette maladie curable mais non sans complications qui peuvent altérer la qualité de vie future. L’objectif de cette thèse était d’étudier ces manifestations orthopédiques au diagnostic, d’analyser les complications orthopédiques en cours de traitement et enfin d’étudier l’évolution et le retentissement de l’une d’entre elles : les tassements vertébraux. Matériels et méthodes : il s’agissait d’un travail rétrospectif incluant tous les patients atteints de LAL entre 2007 et 2017 dans 3 centres hospitaliers universitaires. Les patients atteints d’un autre type de leucémie ou dans le cadre d’un syndrome ont été exclus. Ont été recherché tous les patients ayant présenté des manifestations orthopédiques au diagnostic et en cours de traitement. Tous leurs examens radiologiques ont été analysés. Plusieurs mesures ont été réalisées dans le plan sagittal sur les clichés de rachis entier debout pour les tassements vertébraux. Une analyse des paramètres a été réalisée au diagnostic et au dernier recul. Pour les différentes études, une recherche d’éventuels facteurs de risque a été réalisée. Résultats : un total de 1293 patients (âge moyen 6,8 ± 0,1 ans), ont été traités pour une LAL : 10,7% des patients présentaient des manifestations orthopédiques au diagnostic (douleurs osseuses 76,7%, arthrites 6.6% et fractures pathologiques 16.7%) parmi lesquels 118 examens radiologiques qui ont mis en évidence des lésions radiologiques (bandes claires métaphysaires, lésions ostéolytiques, appositions périostées, déminéralisation diffuse). En cours de traitement, 10% des patients (n=129) ont présenté des complications au recul moyen de 4,3 ans (ostéonécrose 54,3% et ostéopénie 45.7%). Les patients ostéopéniques étaient traités par supplémentation calcique et vitamine D associés à des biphosphonates en cas d’ostéoporose (n=11). Parmi les ostéonécroses, 2 types ont été identifiées : les ostéonécroses épiphysaires (n=31) et les infarctus osseux diaphysaires (n=39). Un traitement chirurgical a été nécessaire dans 3,1% des cas pour des nécroses ayant conduit à des destructions articulaires. Des facteurs de risque ont été identifiés : greffe de moelle osseuse, la récidive de la maladie ainsi que les fortes doses de corticoïdes uniquement pour les ostéonécroses. Parmi la population totale, 2,2% des patients ont eu des tassements vertébraux (n=29).Tous les patients ont été traités de manière conservative dont 16 par un corset pour une durée moyenne de 6 mois. Au dernier recul, les patients ne présentaient pas de déséquilibre sagittal avec possibilité de rééquilibration dans le secteur lombaire. Aucun traitement ou facteur de risque n’a montré une incidence sur l’évolution naturelle. Conclusion : les manifestations orthopédiques sont fréquentes dans la LAL et tout enfant présentant ces symptômes associés à une altération de l’état général doit être adressé en urgence dans un centre de référence. Les complications orthopédiques en cours de traitements sont le plus souvent réversibles. Les tassements vertébraux évoluent favorablement sans causer de déséquilibre sagittal du fait de la possibilité de remodelage osseux. Devant l’apparition de ces complications, patients et parents doivent donc être rassurés.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2019_Savidan.pdf (2.83 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02492009 , version 1 (26-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02492009 , version 1

Cite

Pauline Savidan. Manifestations et complications orthopédiques dans la leucémie aiguë lymphoblastique de l'enfant : étude épidémiologique et thérapeutique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02492009⟩
301 View
503 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More