Connaissances des médecins généralistes et internes en médecine générale d'Auvergne-Rhône-Alpes sur l'angiœdème bradykinique secondaire aux inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Connaissances des médecins généralistes et internes en médecine générale d'Auvergne-Rhône-Alpes sur l'angiœdème bradykinique secondaire aux inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine

Abstract

Contexte : l’angiœdème bradykinique secondaire aux inhibiteurs de l’enzyme de conversion en est un effet indésirable grave pouvant conduire au décès. Le médecin généraliste est généralement en première ligne pour le diagnostic et débuter la prise en charge en urgence. Une surveillance hospitalière et un traitement spécifique sont nécessaires. Il y aurait en France environ 6000 cas par an. Quelles sont les connaissances des médecins généralistes et des internes de médecine générale sur ce sujet ? Méthodes : un questionnaire informatique sous forme de cas clinique progressif a été envoyé aux médecins généralistes et internes de médecine générale d’Auvergne-Rhône-Alpes entre le 05 juin et le 22 juillet 2019. Résultats : 547 questionnaires sont revenus complets (334 médecins/213 internes). Devant un angiœdème sans précision, 78.06% des participants évoquaient une cause allergique. Face à un cas typique d’angiœdème bradykinique secondaire aux IEC, 14.44% étaient capables de donner le diagnostic (17.69% des médecins/8.92% des internes). 19.20% adressaient le patient aux urgences. 64.17% trouvaient le médicament en cause. Les internes en avaient plus souvent entendu parler (68.54%) que les médecins (54.19%). La gravité était connue. 61.79% savaient que les traitements anti-allergiques n’étaient pas les bons traitements mais 8.59% pouvaient citer un des traitements spécifiques (5.69% des médecins/13.15% des internes). 92.14% ont appris des choses grâce au questionnaire et 74.22% souhaitaient être davantage informés. La moyenne des bonnes réponses sur la connaissance était de 42.86%. Il y avait peu de différence entre les sous-groupes de médecins. Discussion : Il existe un défaut de connaissance des médecins généralistes et internes en médecine générale, principalement sur le diagnostic et la prise en charge (spécialiste et traitement spécifique). Le principal biais était l’accès des médecins au titre de thèse à la réception du questionnaire. Le questionnaire était suivi d’une fiche-résumé récapitulant toutes les informations importantes à retenir.
Fichier principal
Vignette du fichier
BERNARD Paul.pdf (3.17 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02492759 , version 1 (27-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02492759 , version 1

Cite

Paul Bernard. Connaissances des médecins généralistes et internes en médecine générale d'Auvergne-Rhône-Alpes sur l'angiœdème bradykinique secondaire aux inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02492759⟩
111 View
159 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More