Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Bactériémies liées aux cathéters veineux centraux : épidémiologie, microbiologie, complications et prise en charge thérapeutique

Résumé : Introduction : l’utilisation croissante de cathéter veineux centraux (KTc) s’explique par l’intérêt d’avoir un accès veineux à long terme dans la prise en charge chronique des patients. Les bactériémies sur KTc sont responsables d’une morbi-mortalité importante et sont par conséquent une problématique hospitalière à l’origine d’une augmentation des durées d’hospitalisation et des dépenses de santé. Si la littérature internationale actuelle évoque largement les bactériémies sur KTc à Staphylococcus aureus (SA) et leurs complications (par endocardites infectieuses, thrombophlébites septiques, ou localisations septiques secondaires), les données concernant les complications des bactériémies sur KTc à autres germes restent pauvres. L’objectif principal de ce travail était de décrire les complications des bactériémies sur KTc survenues chez les patients hospitalisés au CHU de Bordeaux entre Octobre 2014 et Décembre 2016, selon le type de cathéter, le type de bactérie et le terrain du patient.Les objectifs secondaires étaient de décrire l’épidémiologie microbiologique et le profil de résistance aux antibiotiques des bactériémies liées aux KTc selon le type de KTc, le terrain du patient, et de décrire leur prise en charge. Patients et Méthodes : nous avons réalisé une étude rétrospective descriptive s’étendant d’Octobre 2014 à Décembre 2016. Nous avons retenu les patients majeurs ayant présenté durant cette période une bactériémie sur KTc documentée définie par des hémocultures sur KTc et périphériques poussant au même germe avec un délai différentiel de positivité entre les 2 ≥ 2h. Nous avons répertorié les caractéristiques des bactériémies sur KTc à l’aide du logiciel hospitalier DXcare (terrain du patient, microbiologie, caractéristiques du KTc, prise en charge, complications, évolution). Résultats : nous avons inclus 239 patients ayant présentés 254 bactériémies sur KTc à 285 bactéries. Parmi eux 131 étaient de sexe masculin. L’âge médian des patients étaient de 63,4 ans. Parmi les 254 bactériémies, 51,6% sont survenues sur CIP, 22,8% sur VVC non tunnélisée, 9,4% sur VVC tunnélisée, 13% sur piccline et 3,2 % sur cathéter de dialyse. Les principaux motifs de pose étaient une chimiothérapie (51,2% des cas), la nutrition (22,8% des cas), une antibiothérapie (5,5% des cas), et la dialyse (4,7% des cas). Les principales bactéries retrouvées étaient des entérobactéries (33%), des staphylocoques à coagulase négative (SCN) (28,8%), des SA (15,8%), et des bacilles gram négatif non fermentants (15,8%). Nous avions une proportion plus importante de SCN pour les KTc utilisés pour la nutrition, plus de SA pour les KTc utilisés pour la dialyse. Nous avions plus d’Entérobactéries chez les femmes et de SCN chez les hommes. Le délai médian de survenue d’une bactériémie tous types de KTc confondus a été de 1,2 mois. Une ablation du KTc a été réalisée dans 79,6% des cas, un verrou antibiotique dans 16,5% des cas, une antibiothérapie adaptée pour 95,3% des bactériémies. Des examens complémentaires à la recherche de complications ont été réalisés pour 117 bactériémies, essentiellement des échographies cardiaques (n=107), des TDM thoracoabdominopelviens (n=43), des dopplers veineux (n=21). Au moins une complication a été retrouvée pour 35 bactériémies (15 thrombophlébites septiques, 7 endocardites, 7 localisations osseuses, 6 localisations pulmonaires, 5 localisations cérébrales). Les bactériémies sur KTc à SA ont présenté le plus de complications (n=14, 31,1%), suivies des bactériémies à Pseudomonas aeruginosa (n=5, 16,7%), et des bactériémies à SCN (n=12, 14,6%). La dialyse a été retrouvé comme facteur de risque de complication. A l’inverse nous avons mis en avant qu’un traitement anticoagulant était protecteur sur la survenue de thrombophlébite septique. Enfin la survenue de complications a été associée à un risque plus important de bactériémi prolongée et de décès à 3 mois. Conclusion : les bactériémies sur KTc à SA ont présenté le plus fort taux de complications infectieuses. Des complications ont également été retrouvées pour les bactériémies à SCN et Pseudomonas aeruginosa. L’hémodialyse a été retrouvée comme facteur de risque de complication et un traitement par anticoagulant comme facteur protecteur. Enfin nous avons mis en évidence un impact de la survenue d’une complication sur la persistance d’hémoculture positive et sur la survenue d’un décès à 3 mois.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [72 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02493501
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Thursday, February 27, 2020 - 6:58:02 PM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 5:19:05 PM

File

Med_generale_2019_Chapon.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02493501, version 1

Collections

Citation

Virginie Chapon. Bactériémies liées aux cathéters veineux centraux : épidémiologie, microbiologie, complications et prise en charge thérapeutique. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02493501⟩

Share

Metrics

Record views

64

Files downloads

59