Épidémiologie et facteurs de risque du carcinome hépatocellulaire en Polynésie française : étude descriptive à propos des 139 cas diagnostiqués entre 2008 et 2017 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Epidemiology and risk factors of hepatocellular carcinoma in French Polynesia

Épidémiologie et facteurs de risque du carcinome hépatocellulaire en Polynésie française : étude descriptive à propos des 139 cas diagnostiqués entre 2008 et 2017

Abstract

Introduction: the epidemiology of HCC in FP is poorly known. The primary objective of our study is to determine the incidence of HCC in FP and to describe the main risk factors for HCC in the last 10 years. Patients and method : We conducted a descriptive and retrospective study from January 1st, 2008 to December 31st, 2017, including all cases of HCC diagnosed and/or discussed during a multidisciplinary consultation meeting (MCM) at the general hospital of French Polynesia. Patients were included in the study from diagnostic data of the hospital patients, pathology department data and oncology MCM data. Results: 139 patients with HCC were included in our study according to the following eligibility criteria: histological confirmation (53%), radiologic Barcelona criteria (21%) or imaging-detected suspicious nodules with an alpha-fetoprotein level > 400 ng / mL (27%). The mean age at the moment of the diagnosis was 61 years with a male to female ratio of 4.6. The age-adjusted incidence rate for HCC in FP was 8.2 per 100,000 population in 2017, with a crude annual incidence rate of 43.1/100,000 in the Austral Islands archipelago. In FP, the most frequently observed risk factors were metabolic cause (65%), chronic hepatitis B (50%), and alcohol consumption (50%). 87% of the patients born in the Austral archipelago were chronic carriers of hepatitis B virus (HBV) and 100% of patients from this archipelago had been in contact with HBV. Conclusion: FP is a region with high incidence of HCC, especially in the Austral Islands archipelago. HCC in FP is frequently associated to metabolic syndrome, viral hepatitis B and chronic alcohol consumption. These results could contribute to improving the management of HCC in FP.
Introduction : l’épidémiologie du CHC en Pf est peu connue. L’objectif principal de notre étude est de déterminer l’incidence du CHC en Pf et d’en décrire les principaux facteurs de risque au cours des 10 dernières années. Patients et méthode : nous avons réalisé une étude descriptive et rétrospective du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2017 incluant tous les cas de CHC diagnostiqués et/ou discutés en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) au Centre Hospitalier de Polynésie française. Les patients ont été inclus dans l’étude à partir des données d’activité médicale de l’hôpital, des données du service d’anatomopathologie et du répertoire des RCP du service d’oncologie. Résultats : 139 patients atteints de CHC ont été inclus dans notre étude selon les critères suivants : confirmation histologique (53%), critères de Barcelone actualisés (21%) ou présence de nodules suspects à l’imagerie associée à un taux d’alpha-fœtoprotéine > 400 ng/mL (27%). L’âge moyen au diagnostic était de 61 ans avec un sex-ratio hommes/femmes de 4,6. Le taux d’incidence standardisé du CHC en Pf était de 8,2 pour 100 000 habitants en 2017, avec un taux brut d’incidence annuel de 43,1/100 000 dans l’archipel des îles Australes. En Pf, les facteurs de risque les plus fréquemment observés étaient la cause métabolique (65%), l’hépatite B chronique (50%) et la consommation d’alcool (50%). 87% des patients natifs de l’archipel des Australes étaient porteurs chroniques du virus de l’hépatite B (VHB) et 100% des patients originaires de cet archipel avaient été en contact avec le VHB. Conclusion : la Pf est une région à haute incidence de CHC, en particulier dans l’archipel des Australes. Le CHC en Pf est fréquemment associé au syndrome métabolique, à l’hépatite virale B et à la consommation chronique d’alcool. Ces résultats pourraient contribuer à l’amélioration de la prise en charge du CHC en Pf.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_Lascols.pdf (5.18 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02494738 , version 1 (29-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02494738 , version 1

Cite

Andrée-Anne Lascols. Épidémiologie et facteurs de risque du carcinome hépatocellulaire en Polynésie française : étude descriptive à propos des 139 cas diagnostiqués entre 2008 et 2017. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02494738⟩
122 View
716 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More