Le syndrome de sevrage du nouveau-né : étude de la symptomatologie et de la pertinence des tests diagnostiques - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Neonatal withdrawal syndrom: a study of the scoring system

Le syndrome de sevrage du nouveau-né : étude de la symptomatologie et de la pertinence des tests diagnostiques

Abstract

Introduction: assessment tools of the Neonatal Abstinence Syndrome are 45 years old without any reassessment whereas there is a growing prevalence of the syndrome. Methods: ahe 2010–2014 data of two Hospitals in Normandy were analysed for 81newborns from drug addict mothers. Scoring, physiological parameters of new-borns and mothers were screened. New-born from Methadone substituted mothers and Buprenorphine ones were compared. Treatment protocols were analysed. The diagnosis score was to be questioned. Results: tremor (Khi 2 = 4.12), Reflex (Khi 2 = 3.86) and tone (Khi 2 = 3.6) were found more frequent in New-born from Methadone substituted mothers. In this group, Morphin Chlorhydrate is initiated at 0.36 mg/kg/J to 0.4 mg/kg/J while we found a 0.18 mg/kg/J to 0.3 mg/kg/J doses in the Buprenorphine group. There were a 3.1 +/- 0.4 scoring rate per day with a maximum of 8 +/- 1.1 scores a day. Conclusion: neonatal Abstinence Syndrome’s assessment tools are no longer relevant. They are no longer linked to nowadays priorities and hospital teams are not trained enough. Clinical differences between Methadone and Buprenorphine groups should be considered. Protocol should no longer be only clinical and may include biological screening. Preventive care and support may be the priorities. Without any feedback on long term treatments consequences, prospective studies have to be done.
Introduction : les tests diagnostiques du syndrome de sevrage du nouveau-né furent établis il y a 45 ans sans réévaluation alors que la prévalence du syndrome ne cesse d’augmenter. Matériel et méthodes : dans une étude rétrospective menée de 2010 à 2014, nous avons inclus 81 dossiers d’enfants nés de mères toxicomanes dans deux hôpitaux de Normandie. Les scores effectués, les paramètres physiologiques des enfants et des mères furent analysés. Nous avons comparé les enfants nés de mères substituées à la Méthadone ou à la Buprénorphine. Une étude des pratiques thérapeutiques est proposée pour remettre en question la pertinence des scores diagnostique du syndrome de sevrage. Résultats : les trémulations (Khi 2 = 4.12), l’hyper-réflexivité (Khi 2 = 3,86) et le tonus (Khi 2 = 3,6) sont plus fréquents chez les nouveau-nés de mères substituées à la Méthadone. Ils bénéficient d’un traitement par chlorhydrate de morphine initial de 0.36 mg/kg/J allant jusqu’à un maximum de 0.4 mg/kg/J contre 0.18 mg/kg/J initialement et jusqu’à 0.3 mg/kg/J pour les substitutions maternelles sous Buprénorphine. Le nombre moyen de scores pratiqués est de 3,1 +/- 0,4 tests par jour avec un maximum de 8 +/- 1,1 tests par jour. Discussion : nous observons plusieurs biais de réalisation des tests diagnostiques. Ils sont inadaptés, trop imprécis et subjectifs. Les équipes médicales ne sont pas suffisamment formées. Les différences cliniques entre le sevrage sous Méthadone ou sous Buprénorphine doivent être intégrées. Les protocoles doivent s’actualiser et inclure d’autres critères diagnostiques comme les prélèvements. La prévention et le suivi des femmes en amont mais aussi des enfants en aval doivent être optimisés. Il faut mieux définir les répercussions du syndrome mais aussi des thérapeutiques proposées.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_Besnier.pdf (1.03 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02506304 , version 1 (12-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02506304 , version 1

Cite

Marc Besnier. Le syndrome de sevrage du nouveau-né : étude de la symptomatologie et de la pertinence des tests diagnostiques. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02506304⟩
110 View
3236 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More