Evaluation du statut vaccinal des nourrissons nés en 2018 après l’extension de l’obligation vaccinale - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Immunization coverage of infants born in 2018 after extension of the mandatory vaccination.

Evaluation du statut vaccinal des nourrissons nés en 2018 après l’extension de l’obligation vaccinale

Abstract

Introduction: vaccination is an important public health issue. Since January 1st 2018, under conditions of insufficient immunization coverage, vaccination hesitancy and resurgence of epidemics, the mandatory vaccination has been raised to eight more vaccines for children younger than 2 years of age. The aim of the study was to assess the immunization coverage in the field of mandatory vaccination for infants. Material and Method: an epidemiological, descriptive and multicentric survey, has been performed in the paediatric units of Ambroise Paré and André Mignot hospitals between September 1st 2018 and January 3 2019. Included infants were born in 2018 and had to be 2 months of age or more. Immunization rate and delay were calculated and delayed immunization risk factors have been analyzed. Results: 299 children were included. 97.1% of children were inoculated against DTPCHib at 2 months and 91.8% at 4 months, 96.8% and 91.2% against HBV, 96.4% and 91.8% against pneumococcus respectively at 2 and 4 months. 73.6% of children have received the meningococcal C vaccine at 5 months. 39.6% of children had at least one potentially dangerous immunization delay. Risk factors for delayed immunization were: an increase age of the child, a father "employed", the non approval of mandatory vaccination. Conclusion: these results showed a beneficial impact of the new vaccination policy with an improvement of immunization coverage, especially for hepatitis B and meningococcal C vaccines.
Introduction : la vaccination est un enjeu majeur de santé publique. Dans un contexte d’insuffisance de la couverture vaccinale, d’hésitation vaccinale et de réapparition d’épidémies, l’obligation vaccinale a été élargie à huit vaccins supplémentaires chez les enfants de moins de deux ans nés à partir du 1er janvier 2018. Les objectifs de l’étude étaient d’évaluer le statut vaccinal des nourrissons répondant à l’obligation vaccinale. Matériel et Méthode : une enquête épidémiologique, descriptive et multicentrique a été menée dans le service de pédiatrie des hôpitaux Ambroise Paré et André Mignot entre le 1er septembre 2018 et le 3 janvier 2019. Les enfants inclus étaient nés en 2018 et avaient au moins 2 mois. Les taux de vaccination et de retard vaccinal ont été calculés et les facteurs associés au retard vaccinal ont été analysés. Résultats : 299 enfants ont été inclus. 97,1% des enfants étaient vaccinés contre le DTPCHib à 2 mois et 91,8% à 4 mois, 96,8% et 91,2% contre le VHB et 96,4% et 91,8% contre le pneumocoque respectivement à 2 et 4 mois. 73,6% des enfants avaient reçu le vaccin contre le méningocoque C à 5 mois. 39,6% des enfants avaient au moins une injection de retard pour un des vaccins. Les facteurs de risque de retard vaccinal étaient l’âge élevé de l’enfant, le fait que le père soit « employé », le fait de ne pas être favorable à l’obligation vaccinale. Conclusion : ces résultats montraient un impact positif de la nouvelle politique vaccinale avec une amélioration des taux de vaccination en particulier pour le vaccin contre le VHB et le méningocoque C.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThExe_HONART_Marie_Astrid_DUMAS.pdf (2.24 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02507479 , version 1 (06-05-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02507479 , version 1

Cite

Marie-Astrid Honart. Evaluation du statut vaccinal des nourrissons nés en 2018 après l’extension de l’obligation vaccinale. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02507479⟩
29 View
55 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More