Quels sont les déterminants du taux d'occupation des Appartements de Coordination Thérapeutiques (ACT) destinés aux détenus de la maison d'arrêt de Gradignan ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

What are the determinants of the occupancy rate of Therapeutic Coordination Apartments (ACT) for the Gradignan's captives ?

Quels sont les déterminants du taux d'occupation des Appartements de Coordination Thérapeutiques (ACT) destinés aux détenus de la maison d'arrêt de Gradignan ?

Abstract

Introduction: according to the survey of the Directorate General of Health conducted in June 2012, there is a mismatch between supply and demand of Therapeutic Coordination Apartments (ACT) for prisoners. La Case and SOS ACT Bègles are two associations working in collaboration with Gradignan prison in order to guarantee continuity of care for prison leavers who carry heavy illnesses. The activity report of the ACTs between 2013 and 2016, reveal a non-optimal occupancy rate. The main objective of our study is to make an inventory of the determinants of the occupancy rate of ACTs intended for this population. Method: it is a survey of horizontal declarative practice with the medico-social staff of the approved associations, the prison and the prisoners. All the medico-social staff has been included. Inmates were included using a linear randomization method. The data were collected using self or heterogeneous questionnaires submitted during physical, telephone or email interviews. The data was manually analyzed and transcribed into tables and charts using Microsoft Excel for Mac version 15.18. Results: the number of applications for annual admission in ACT remains low. Detainees questioned are unaware of ACTs. Social workers in the remand center have more experience with the referral circuit than doctors. The admission criteria, the knowledge and the accessibility of the two associations differ, creating an imbalance in the orientations. There is little refusal of admission, except for pathologies that do not involve medico-social care and insufficient autonomy. No social criterion leads to refusal. The administrative reasons for refusal are: an unsuitable application for the admission criteria, other possibility (s) of housing, a short period of imprisonment and the lack of available space. Conclusion and perspectives: the early identification of candidates and the dematerialization of applications via an electronic platform would facilitate orientation by the requesting structures. Strengthening exchanges between them and the associations would improve the occupancy rate of ACTs. The creation of a consensual list of admission criteria would give all candidates an equal chance. Better information of the prison population would improve their knowledge of ACTs.
Introduction : d’après l’enquête de la Direction générale de la Santé menée en juin 2012, il existe une inadéquation entre offre et demande d’Appartements de Coordination Thérapeutiques (ACT) destinés aux détenus. La Case et SOS ACT Bègles sont deux associations travaillant en collaboration avec la maison d’arrêt de Gradignan pout garantir une continuité de soins aux sortants de prison porteurs de pathologies lourdes. Le rapport d’activité des ACT entre 2013 et 2016, révèlent un taux d’occupation non optimal. L’objectif principal de notre étude est de réaliser un état des lieux des déterminants du taux d’occupation des ACT destinés à cette population. Méthode : il s’agit d’une enquête de pratique déclarative horizontale auprès du personnel médico-social des associations agréées, de la maison d’arrêt et des détenus. Tout le personnel médico-social a été inclus. Les détenus ont été inclus selon une méthode de randomisation linéaire. Les données ont été recueillies à l’aide de questionnaires auto ou hétéro soumis, au cours d’entretiens physiques, téléphoniques ou par courriers électroniques. Les données ont été analysées manuellement et retranscrites en tableaux et diagrammes via le logiciel Microsoft Excel pour Mac version 15.18. Résultats : le nombre de demande d’admission annuel en ACT reste faible. Les détenus interrogés ignorent l’existence des ACT. Les travailleurs sociaux de la maison d’arrêt ont plus d’expérience du circuit d’orientation que les médecins. Les critères d’admission, la connaissance et l’accessibilité des deux associations diffèrent, créant un déséquilibre dans les orientations. Il y a peu de refus d’admission, excepté les pathologies n’impliquant pas de prise en charge médico-sociale et l’insuffisance d’autonomie. Aucun critère social n’entraîne de refus. Les motifs administratifs de refus sont : une candidature inadaptée aux critères d’admission, d’autre(s) possibilité(s) de logements, un délai d’incarcération trop court et l’absence de place disponible. Conclusion et perspectives : le repérage précoce des candidats et la dématérialisation des demandes via une plateforme électronique faciliteraient l’orientation par les structures demandeuses. Le renforcement des échanges entre ces derniers et les associations améliorerait le taux d’occupation des ACT. La création d’une liste consensuelle des critères d’admission accorderait une chance égale à tous les candidats. Une meilleure information de la population carcérale améliorerait leurs connaissances des ACT.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2018_Payet_C.pdf (1001.01 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02508325 , version 1 (14-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02508325 , version 1

Cite

Christèle Payet. Quels sont les déterminants du taux d'occupation des Appartements de Coordination Thérapeutiques (ACT) destinés aux détenus de la maison d'arrêt de Gradignan ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02508325⟩
43 View
134 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More